fans trafic - Trouver des clients pour votre restaurant

Fans Trafic regroupe l'information sur les méthodes marketing via les reseaux sociaux

Les chefs s’engagent pour Movember

jeudi 23 novembre 2017 à 16:54

A l’occasion de Movember, les chefs se mettent en scène sur les réseaux sociaux pour soutenir une noble cause tout en communicant sur leur restaurant.

À l’occasion de Movember, de nombreux chefs se sont laissés pousser la moustache pour lever des fonds au profit de la recherche contre les cancers qui touchent particulièrement les hommes. Une noble cause qui est aussi l’occasion pour les uns

En novembre laissez-vous pousser la moustache ! Movember foundation http://fr.movember.com pour la santé masculine! Inscrivez-vous, Mobilisez vous et faites un don #movember #jefaisladifference #tousconcernés #cestlemoisdelamoustache #chefelysee #chefconnected #chefmoustache #fierdemesgarsetdesautres #palaisdelelysee #presidencedelarepublique #paris #parismonamour #parisforever #france #monde

A post shared by Guillaume Gomez (@guillaume_gomez_) on

<script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js">

Même dans les cuisines de l’Elysée on se laisse pousser le poil sous le nez

À Paris, Guillaume Gomez, le charismatique chef du Palais de l’Elysée ne rate jamais l’opération. Cette année, il a même convaincu l’entière brigade de participer en se laissant pousser les poils sous le nez ou en portant un postiche, selfie à l’appui. Mathieu Mandard, a choisi de faire un clin d’oeil en créant dans son laboratoire des Artizans, rue Montorgueil, un éclair au café décoré d’une moustache.

Encore quelques jours pour l’opération Movember, le mois de la moustache pour la santé masculine. En plus d’arborer sa magnifique moustache, notre Chef @nicolasgaulandeau a concocté un pâté en croûte moustachu. Nous sommes fiers de participer au mouvement Moustaches en cuisine et de porter les valeurs de Movember. Bien manger est l’une des clefs d’une vie en bonne santé ! #thebutchersofpaname #baraviande #baravin #viande #bistronomie #pateencroute #moustache #moustachesencuisine #movember #sante

A post shared by The Butchers Of Paname (@the_butchers_of_paname) on

<script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js">

Un pâté croûte moustachu pour lever des fonds

Alexandre Giesbert, ambassadeur de Zenchef, reversera une partie de la recette d’un service du DaRoCo au profit de la Movember Foundation. Thomas Benady a ouvert son restaurant, Orties, il y a tout juste quelques mois. Cuisine nature et audacieuse, comme lui. Moustachu depuis plusieurs années, il se fera tout naturellement l’un des porte-parole de la cause. Dans son nouvel établissement parisien, The Butchers of Paname, Nicolas Gaulandeau a aussi préparé un pâté-croûte à motif de moustache du plus bel effet !

#movember #moustachesencuisine @movember #tousconcernés #paris#bayonne#pottokaparis #latabledepottoka #onserrelesdents #tresfort #leridiculenetuepas #lamaladieoui

A post shared by Sébastien Gravé (@sebayonne21) on

<script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js">

Séance photo pour toute la brigade

De Paris à Bayonne, les deux fiefs de ses restaurants Pottoka, Sébastien Gravé a fait passer la consigne : moustache pour toute l’équipe ! Le chef basque sera présent sur les réseaux sociaux et reversera des dons par restaurant. Ensemble avec Nicolas Gaulandeau, ils poseront pour Movember. À Lyon, Hubert Vergoin, chef du Substrat, est un meneur d’hommes. Avec son ami Romain Bombail, il a créé la Bande de Gourmands. Il a réquisitionné tout le monde pour soutenir la cause. Les Apothicaires c’est une aventure à deux cœurs, deux cultures et quatre mains de Tabata Bonardi et Ludovic Mey. On y ajoute le pâtissier Maxime Dubois, et sa nouvelle moustache élégante. Ils ont imaginé un menu spécial !

Today is the day messieurs…À vos moustaches 🙋🏻‍♂️🤘🏻! #lesapothicaires #movember #lyon #moustache #men #cooker #mood #igerslyon #onlylyon (C) @alleycat_photograph

A post shared by Les Apothicaires (@lesapothicaires) on

<script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js">

Des collectes de fonds auprès des clients au restaurant

Depuis 2016, Ismail Guerre-Genton et son épouse, Inès, lui en cuisine, elle en salle, mettent leur Empreinte sur une région des Hauts-de-France en plein renouveau culinaire. Une empreinte locale et végétale. Avec le même enthousiasme, ils soutiennent Movember en se mobilisant sur les réseaux sociaux et en collectant des fonds auprès de leurs clients.

On y est ! C’est le moment de soutenir Movember ! À vos moustaches ! #movember #empreinterestaurant #faitesladifférence #moustachesencuisine @movemberfrance www.fr.movember.com

A post shared by Empreinte Restaurant (@empreinte_restaurant) on

<script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js">

L’article Les chefs s’engagent pour Movember est apparu en premier sur Le blog de Zenchef.

Source : https://blog.zenchef.fr/chefs-sengagent-movember/


Les végétariens au restaurant, amis ou ennemis ?

jeudi 23 novembre 2017 à 14:19

Les restaurateurs appréhendent ces clients qui ne mangent pas de protéines animales. Entre incompréhension, méfiance et ras-le-bol, découvrez grâce au blog Une vie en cuisine comment les restaurants s’adaptent.

L’article Les végétariens au restaurant, amis ou ennemis ? est apparu en premier sur Le blog de Zenchef.

Source : https://blog.zenchef.fr/vegetariens-restaurant-amis-ennemis/


Les cuisiniers sont t’ils toqués ?

jeudi 23 novembre 2017 à 14:00

Si vous êtes cuisinier de métier, vous avez forcément des petites habitudes très typiques de ce métier phare de la restauration. Découvrez-les grâce au blog Une Vie en Cuisine.

L’article Les cuisiniers sont t’ils toqués ? est apparu en premier sur Le blog de Zenchef.

Source : https://blog.zenchef.fr/cuisiniers-toques/


Franck Uruty : « Le fichier clients est une fonctionnalité essentielle »

mercredi 22 novembre 2017 à 12:13

À Bordeaux, la Brasserie du Passage Saint-Michel est l’adresse où déjeunent les chineurs qui viennent voir les étals de la brocante, mais aussi des copains qui aiment se retrouver autour du tatin de canard, la spécialité de la maison. Depuis dix ans ce mois-ci, le restaurant est tenu par Franck Uruty, une personnalité locale bordelaise qui a adopté Zenchef pour la gestion de son restaurant depuis l’été dernier.

Ici, dans cette ambiance propre à Saint-Michel, on entend les serveurs prendre les commandes et la promiscuité entre les tables semble tout à fait normale. Sur la carte, les amateurs retrouvent une vraie cuisine du sud-ouest, avec les tartares, le canard, et le saumon fumé maison, autre mets signature de la Brasserie du Passage Saint-Michel.

Communiquer de manière plus personnalisée auprès du client

C’est par le biais de Service en Tête que le restaurateur a connu Zenchef. « Notre crainte était d’abandonner progressivement le cahier de réservation papier car la restauration fonctionne depuis toujours avec des agendas, pas toujours de façons lisible cependant. » Pour Franck Uruty, le fichier clients qui s’enrichit automatiquement au fur et à mesure des réservations est une fonctionnalité essentielle afin de mettre en place « une communication personnalisée auprès de ses clients. »

Une équipe pour accompagner le restaurateur pas-à-pas

L’autre avantage de Zenchef pour l’équipe de la Brasserie du Passage Saint-Michel réside dans l’accompagnement du restaurateur par l’équipe-même de la start-up parisienne.Zenchef, un outil à la portée de tous les restaurateurs. S’il devait recommander Zenchef, le patron de la Brasserie du Passage Saint-Michel dirait que « c’est un outil qui permet d’optimiser simplement l’opérationnel de nos journées mais aussi la communication, et de maîtriser ce qui se passe sur Internet, même quand on est débutant, car c’est à la portée de tous. »

L’article Franck Uruty : « Le fichier clients est une fonctionnalité essentielle » est apparu en premier sur Le blog de Zenchef.

Source : https://blog.zenchef.fr/fichier-clients-restaurant/


La digitalisation des restaurants : une thématique au coeur du Chefs World Summit de Monaco

mardi 21 novembre 2017 à 10:51

Zenchef participe à la deuxième édition du Chefs World Summit (CWS) de Monaco qui rassemble les chefs du monde entier dans la principauté. Catherine Decuyper, la fondatrice et présidente de l’événement, dévoile les moments forts de l’événement à ne pas rater comme les conférences sur l’impact d’Internet sur les restaurants.

Un an après, quel bilan avez-vous dressé de la première édition ?

« Pour nous, c’était un bilan très satisfaisant : nous avons accueilli près de 1200 participants, chefs, restaurateurs, pâtissiers et personnalités du monde la gastronomie. Notre avons réussi à passer un message aux chefs en montrant que le CWS était vraiment un événement pour eux, différent de tout ce qui existe, car ce congrès aborde toutes les problématiques et tendances qui touchent leur profession. »

Comment avez-vous composé le programme de ces 3 jours?

« On ne parle pas de cuisine, ou très peu, il n’y a pas de cooking shows, de live masterclasses mais on va plutôt parler des réseaux sociaux, de la digitalisation du restaurant et des clients car aujourd’hui, on ne prend plus le téléphone, on réserve par Internet. On va parler des tendances et concepts novateurs dans la restauration, du problème de recrutement, de comment les cuisines marocaines, russes, brésiliennes, moins connues, se développent aujourd’hui. »

Selon vous, quelles sont les thématiques fortes qui bouleversent le monde de la restauration actuelle ?

« On a réuni un comité éditorial;  composé de chefs, restaurateurs, journalistes, représentants de l’industrie. Tous, nous nous sommes accordés à dire que la digitalisation des restaurarants était au coeur de l’actualité car cela a de réels effets sur les réservations. Cela pose aussi questions aux chefs et restaurateurs sur la manière de se démarquer par rapport à d’autres restaurants. »

Régis Marcon est le parrain de cette seconde édition. Comment avez-vous choisi ce chef triplement étoilé ?

« Régis Marcon est un chef aimé et apprécié d’un grand nombre de chefs. Il fait l’unanimité, préside le concours du Bocuse d’Or. C’est une pointure qui a été choisi par Philippe Joannès (chef au Fairmont Monte-Carlo et directeur du programme au CWS, ndlr). »

Quels sont les événements incontournables de ce deuxième Chefs World Summit ?

« Difficile de choisir entre deux. Je dirais que les deux sessions intitulées « On vit une époque digitale » qui inaugurent le congrès (le 26 novembre à partir de 14 heures, ndlr), vont permettre aux restaurateurs d’apprendre des choses et de partager l’expérience de leurs confrères sur de thématiques comme la réservation en ligne, les avis clients, le recrutement, etc. Pour moi, il ne faut pas rater non plus la conférence sur la gastronomie éco-responsable (27 ovelbre à 9h45, ndlr) et également, pour moi ce qui sera un beau moment, à savoir la conférence « Chef et salle : les duos fusionnels » (28 novembre à 11h15) car cette complicité entre ces deux personnes constitue une des clés de la réussite de son restaurant. »

Pour plus d’informations :

Retrouvez Xavier Zeitoun, PDG de Zenchef, sur la table ronde « On vit une époque digitale » : embauche, staffing, gestion, commande » (salle 2, dimanche 26 novembre à 15 heures).

Retrouvez nos ambassadeurs Zenchef sur le Chefs World Summit de Monaco:

Crédit photo : © Cook and Shoot / Aline Gérard

L’article La digitalisation des restaurants : une thématique au coeur du Chefs World Summit de Monaco est apparu en premier sur Le blog de Zenchef.

Source : https://blog.zenchef.fr/chefs-world-summit-digital-restaurant/