fans trafic - Trouver des clients pour votre restaurant

Fans Trafic regroupe l'information sur les méthodes marketing via les reseaux sociaux

Comment obtenir des followers ciblés et du trafic sur votre site grâce à Twitter

jeudi 25 mai 2017 à 09:46

Le trafic.

Ce mot qui fait rêver presque tous les webmasters.

Vous le savez bien, un site sans trafic est comme un supermarché situé dans le cœur du désert.

Pas de vente, donc pas de business.

Alors, vous avez réfléchi à plusieurs sources de trafic pour faire connaitre votre site, pour faire parler de lui.
Et parmi ces sources, il y a ce mignon petit oiseau bleu volant, libre comme l’air, traversant toutes les frontières, où aucun douanier ne peut l’arrêter : Twitter.

Avec ce réseau social, votre site sera enfin connu, parce que rien qu’avec un tout petit nombre de followers, votre message sera retweeté par ces derniers, et donc visible à de nouvelles personnes qui vont le retweeter à leur tour, et ainsi de suite. L’effet boule de neige se met ainsi en place. Ça y est, à vous le buzz, la célébrité et la gloire.

Sauf que la réalité est beaucoup plus loin de ce que vous pensez. 

En vérité, votre Tweet est comme une goutte d’eau dans l’océan du fil d’actualité de vos followers.

Alors comment faire pour toucher des personnes intéressées par ce que vous avez à raconter, et obtenir plus de trafic avec ce réseau social ?

C’est ce que nous allons découvrir dans les lignes qui suivent.

Pourquoi, il faut intégrer Twitter dans votre stratégie d’acquisition de trafic

Moi-même, je m’interrogeais à propos de Twitter. Je me disais que Twitter ne servait pas à grand chose.
Un Tweet de 140 caractères !? Qu’est-ce qu’on peut dire avec seulement 140 caractères ? En plus de son jargon compliqué, ses histoires de hashtag, de retweet et de je ne sais quoi.

Mais en commençant à m’intéresser de plus près au petit oiseau, je suis devenu plus sympa avec lui, parce que je fais principalement la promotion de mes articles avec Twitter. Et je vais vous montrer comment d’ici peu.

Tout d’abord, je tiens à vous dire que les techniques dont je vais parler dans cet article pour avoir des followers, n’ont rien à avoir avec des outils pour acheter des milliers de followers qui se foutent pas mal de votre activité.

Non, ici, il s’agit de followers qualifiés, qui sont intéressés par vos messages. Et le mieux dans tout ça et que ça ne vous prend pas beaucoup de votre temps, 10 à 20 minutes par jour suffisent amplement.

Vous allez me dire, mais tu es qui pour nous montrer comment avoir des followers. Est-ce que tu as regardé ton compte Twitter avec tes moins de 100 followers.

Compte Twitter

Pour être franc, je fais focus sur ma liste email avant toute chose. Je ne vous dis pas qu’avoir beaucoup de followers ne m’intéresse pas, mais ce n’est pas ma priorité.
J’utilise Twitter pour faire principalement la promotion de mon blog, e
t ces techniques que je vais vous monter sont avant tout une question de bon sens.

Après cette parenthèse, allons voir maintenant comment faire pour avoir ces fameux followers qualifiés.

Comment avoir des followers qualifiés

1.    Publier du contenu pertinent

Pour commencer, il faut d’abord travailler votre fil d’actualité, car c’est votre matière première.
Qui ne publie pas n’aura pas de followers, c’est aussi simple que ça.

Qui ne publie pas, n’aura pas de followersClick to Tweet

Alors, quoi publier ?

Bonne question.

Vos articles bien sûr !

Après avoir publié un article sur votre blog, vous le relayez sur votre fil d’actualité, en mettant une belle image et une bonne accroche qui donne envie de cliquer.

Vous pouvez le publier plusieurs fois dans la journée, pour être sûr qu’il va toucher un maximum de gens, parce que selon cette étude publiée sur le blog du modérateur la durée de vie moyenne d’un tweet n’est que de 4 heures, derrière Facebook et Instagram.

Durée de vie Tweet

Et cette étude commence à dater. Avec l’explosion du nombre de nouveaux comptes Twitter, cette durée de vie est certainement revue à la baisse. Vos followers sont bombardés de tweets à longueur de journée.

Attention, vous n’allez pas faire que votre promo, sinon les gens vont se dire que vous ne pensez qu’a vous-même. Il faut aussi relayer les articles de vos concurrents qui sont susceptibles d’intéresser votre audience.
Et c’est un excellent moyen de se faire remarquer par la personne, parce que dans le Tweet, si vous mettez son adresse, elle va le voir directement dans sa boite email.

Conséquence, elle sera plus tentée à vous rendre la pareille, en relayant votre contenu à son tour.

Troisième point : il ne faut pas aussi oublier que Twitter est avant tout un réseau social, donc un lieu où l’on partage des trucs plus personnels.

Je ne vous dis par d’exposer toute votre vie privée, mais de temps en temps, disons 10 à 20 % de votre fil, partagez des tweets plus persos. Comme par exemple les coulisses de votre entreprise, une photo de vacances, etc.
Les gens vont voir qu’il y a de l’humain derrière, de l’émotion. Et vous n’imaginez pas le nombre de fans que vous allez attirer.

2.    Comment utilisez-vous vos notifications ?

Une fois que votre fil d’actualité est alimenté, il y aura forcement des gens qui vont aimer vos Tweets, et d’autres qui vont mentionner votre nom ou encore d’autres qui retweetent vos tweets, ce sont des personnes qualifiées. Vous devez mettre le focus sur ces personnes.

Comment faire ?

Vous allez cliquer sur l’onglet notification de votre tableau de bord.

Onglet notification

Il va vous montrer toutes les personnes qui ont interagi avec vos tweets. Les personnes qui ont aimé, retweeté vos tweets ou qui vous ont mentionné.

Mes Notifications

Qu’est-ce qui vous empêche de suivre ces personnes ? Il y a de grandes chances que la majorité d’entre elles vous suivent en retour, puisqu’elles ont montré leur intérêt.

Imaginez si vous diffusez un nouveau message et que vos fans le retweetent, cela vous apporte du trafic vers votre site. Ça n’a rien à avoir avec des followers que vous avez acheté en Russie et qui ne comprennent même pas le français.
J’espère qu’il n’y a pas des agents secrets de Poutine parmi les lecteurs de ce post. 

Cela ne vous apporte rien à part flatter votre ego. « Regardez mes chers, j’ai 10 000 abonnés sur mon Twitter ». 10 000 abonnés qui ne vous connaissent même pas.

3.    Et votre Thank-You Page 

Vous offrez un cadeau à vos visiteurs en échange de leur adresse email ?

Si parmi eux, il y a des personnes qui vous laissent leurs coordonnées, c’est parce qu’ils se reconnaissent à travers vos écrits. 

Pourquoi ne pas profiter de ce moment unique pour « récolter » des followers ?

Voici comment je fais sur mon blog. Juste après l’inscription du visiteur, cette page s’affiche et l’invite à me suivre sur Twitter et Facebook.

Thank You Page

D’ailleurs, je n’ai pas envoyé une demande d’invitation pour aimer ma page Facebook à mes amis, parce que la majorité de ces derniers ne trouvent d’intérêt dans ce que je fais, je préfère des fans qualifiés.

On parle de Facebook ou Twitter. 

C’est bon, je retourne vers le mignon petit oiseau, car c’est son tour aujourd’hui.

4.    La technique du Mass following

C’est une technique qui vous permet d’obtenir beaucoup d’abonnés qualifiés sans y passer des heures.

Le principe est de cibler un gros compte d’un de vos concurrents et de suivre tous ses followers, puis par réciprocité, il y aura une bonne partie parmi eux qui vont vous suivre. Après une à deux semaines, vous unfollowez ceux qui ne vous ont pas suivi. 
Et pour ce faire, vous utilisez un outil comme who unfollow me  ou Unfollow.
Attention toutefois à ne pas en suivre beaucoup à la fois, sinon Twitter va suspendre votre compte, suivez au maximum 200 personnes par jour.

Pour en savoir plus, lisez cet article d’Antoine BlancheMaison qui détaille cette technique.

Je ne l’ai pas encore testé. Mais encore une fois, elle relève du bon sens. 

Si vous l’avez testé, dites-le-moi dans les commentaires 🙂 .

Comment faire connaitre son site avec Twitter

Twitter est mon réseau social préféré pour faire la promotion de mes articles.

Figurez-vous qu’après avoir publié un article, j’envoie 50 à 100 emails pour faire connaitre mon travail.

Vous allez me dire : Comment trouver ces adresses email ? Es-tu sûr d’envoyer les emails à la bonne personne ?

Simple.

Après avoir publié votre article, vous faites une petite recherche Google pour trouver les articles similaires. 
Par exemple, vous avez écrit un article sur « Comment avoir des followers qualifiés », vous tapez le sujet de votre article sur Google et il vous ressort plusieurs résultats. 

On va prendre marketing-conseil.fr/avoir-followers-twitter/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">l’article de mon ami Rudy Viard de Web Marketing Conseil.

article avoir des followers qualifiés

Ensuite, vous allez sur Buzz Sumo via cette adresse . Vous mettez l’URL de l’article et cliquez sur Search comme sur l’image. Puis vous cliquez sur View Sharers pour qu’il vous montre les personnes qui ont partagé cet article via leur Twitter, donc intéressées par le sujet de l’article en question.

View SharersJPG

Il vous donne ça.

Personnes qui ont twitté

Ici, il faut privilégier les personnes qui ont un bon taux de ces 3 métriques que sont le Retweet Ratio, le Reply Ratio et le Average Retweets. Ces données montrent l’engagement de ses followers. J’en parle dans cet article.

Vous cliquez sur le nom de la personne et Buzz Sumo vous amène sur sa page Twitter. 

Vérifiez bien que c’est une personne active sur Twitter, depuis quand remonte son dernier tweet ? Est-ce qu’il a beaucoup de J’aime ?
Si la personne correspond bien à vos critères, vous cliquez sur l’URL de son site contenu dans sa description.

Ensuite, vous allez sur sa page de contact ou à propos, et lui envoyez un email pour lui montrer votre travail et lui demander s’il est d’accord pour le partager.

Si vous avez écrit un super article complet et détaillé, vous avez de bonnes chances pour qu’il joue le jeu. 

C’est ma technique de promotion préférée et j’en ai parlé plusieurs fois dans mes articles.

Le petit oiseau bleu est finalement devenu votre partenaire

Contrairement à son apparence trompeuse, Twitter vous permet de recruter des personnes ciblées qui relayent votre contenu, ainsi que pour faire la promotion de votre site.

Cependant il faut savoir une chose, toutes les techniques de promotion reposent sur du bon contenu.

Toutes les techniques de promotion reposent sur du bon contenuClick to Tweet

C’est le contenu de qualité qui fera que les gens auront envie de partager vos articles. C’est le contenu de qualité qui fera que vous obtiendrez des followers ciblés.

Heureusement, j’ai une surprise pour vous.

Et si je vous disais que je vous ai rédigé un guide qui vous montre comment rédiger ce contenu de qualité. Et en plus, il est 100 % gratuit.
Le guide s’intitule 12 astuces pour écrire des articles exceptionnels et qui vous apportent du trafic.
Pour le télécharger,
 il suffit de cliquer ici.
Imaginez si vous écrivez des articles exceptionnels, qui vous ramèneront des followers. Ces derniers vont vous faire connaitre. Ils vont devenir votre ambassadeur.

Votre site ne sera plus parti de ceux qu’on ignore, mais de ceux qui comptent.

 

Cet article Comment obtenir des followers ciblés et du trafic sur votre site grâce à Twitter est apparu en premier sur Social Media Pro.

Source : http://feedproxy.google.com/~r/socialmediaprofr/~3/ew45g3orx-m/


Les cuisiniers entrent officiellement dans le monde de l’artisanat

mercredi 24 mai 2017 à 16:29

Le décret du 10 mai 2017 inaugure le nouveau statut d’artisan cuisinier en détaillant ses conditions. Une nouvelle qualité qui devrait intéresser les restaurateurs soucieux de mettre en avant une cuisine 100% « Fait Maison ».

Un nouveau décret améliorer la reconnaissance des restaurateurs cuisiniers

Dès le 1er juin, les cuisiniers qui possèdent leur propre restaurant pourront prétendre au statut d’artisan. Une nouvelle étape dans la reconnaissance d’une profession qui, bien que très médiatisée à travers des émissions comme Top Chef, ne bénéficiait pas du même statut d’artisan que les autres acteurs des métiers de bouche, comme les crémiers-fromagers, les bouchers ou les traiteurs.

4 critères pour prétendre au statut d’artisan cuisinier

Une annonce qui réjouit l’Umih, à l’initiative de cette proposition validée par une publication au Journal Officiel le 10 mai dernier. Pour prétendre à ce statut, les restaurateurs qui le souhaitent devront respecter quatre critères :

Une nouvelle reconnaissance pour la qualité de la gastronomie française

À travers un communiqué, le syndicat ajoute :  » La restauration artisanale est enfin valorisée et identifiée. En effet, le terme artisan est pour les Français synonyme de savoir-faire. Il identifiera ainsi les professionnels qui œuvrent tous les jours pour le rayonnement de la gastronomie française et de ses produits. »

« Je suis heureux que l’on ait enfin mis fin à ce blocage qui date, si je ne m’abuse, de 1954 », explique Christian Têtedoie, président de l’association des Maîtres Cuisiniers de France. « En plus de la reconnaissance d’un travail de passion, ce nouveau statut d’artisan cuisinier va permettre aussi l’accès au taux bancaires bonifiés, une visibilité en accord avec nos façon de travailler, respectant le « Fait Maison », la défense et le soutien des producteurs locaux,  le soutien à l’emploi et le rayonnement de sa région. »

Un label de plus ou une meilleure lisibilité pour les clients des restaurants ?

Le MOF étoilé de Lyon souligne également un moyen de lever l’opacité sur d’autres éventuels labels et distinctions. « Les Francais y verront beaucoup plus clair sur les restaurants qui font de leur métier un véritable engagement social, sociétal, avec cœur et générosité, bien loin des lieux de nourriture préfabriquée que l’on trouve malheureusement partout et qui ne devrait pas avoir le droit de s’appeler restaurant ! »

Dans les colonnes du magazine Le Chef, Claude Izard, le président des cuisineries françaises expliquait que désormais  » le métier de cuisinier inscrit au répertoire des métiers est valorisé à juste titre et le statut d’artisan cuisinier s‘inscrit dans un dispositif global de valorisation de la gastronomie française au coté du titre d’Etat de Maître Restaurateur. »

Aujourd’hui, 25 000 professionnels pourraient se présenter au statut d’artisan cuisinier.

Source : https://blog.zenchef.fr/les-cuisiniers-entrent-officiellement-dans-le-monde-de-lartisanat/


TripAdvisor distingue les meilleurs monuments du monde avec les Travelers’ Choice Monuments

mardi 23 mai 2017 à 14:48

La Tour Eiffel se classe 1ère en France, 6ème en Europe et 13ème dans le monde

 

Paris, le 23 mai 2017tripadvisor.fr/">TripAdvisor®, le site de planification et de réservation de voyage, annonce les gagnants de la sélection Travelers’ Choice des plus beaux monuments du monde. Les monuments primés ont été déterminés au moyen d’un algorithme qui prend en considération la qualité et la quantité des avis publiés à leur sujet sur TripAdvisor sur une période de 12 mois. Le classement récompense 706 monuments dans 82 pays.

 

Alors que les voyageurs sont en train de planifier leurs vacances d’été, ils pourront s’inspirer des Travelers’ Choice Monuments pour choisir leur prochaine destination ou bien pour dénicher la meilleure visite guidée pour découvrir les monuments près de leur lieu de vacances en la réservant sur TripAdvisor,” commente Artiné Mackertichian. “En partant à la découverte de ces monuments primés par les voyageurs du monde entier, les français tout comme les locaux pourront s’émerveiller devant ces trésors architecturaux, culturels et historiques.”

 

 

 

Visites guidées réservables sur TripAdvisor pour découvrir les Monuments primés

 

Des visites guidées exceptionnelles pour découvrir les 10 meilleurs monuments de France

 

  1. Pour découvrir la Tour Eiffel : réservable à partir de 59 € sur TripAdvisor

Billet coupe-file pour l’accès au sommet de la tour Eiffel et pour une croisière sur la Seine

 

  1. Pour découvrir la Cathédrale Notre-Dame de Paris : réservable à partir de 36 € sur TripAdvisor

Billet coupe-file : balade d’une demi-journée à la cathédrale Notre-Dame, à la tour et à l’Île de la Cité

 

  1. Pour découvrir la Basilique du Sacré Cœur de Montmartre : réservable à partir de 85 € sur TripAdvisor

Balade en petit groupe dans Montmartre : vins raffinés et artistes célèbres

 

  1. Pour découvrir l’Arc de Triomphe: réservable à partir de 12 € sur TripAdvisor

Billet coupe-file : Arc de Triomphe incluant l’accès à la terrasse

 

  1. Pour découvrir la Sainte-Chapelle : réservable à partir de 10 € sur TripAdvisor

Billet coupe-file : Sainte-Chapelle dans le Palais de la Cité

 

  1. Pour découvrir la Château de Versailles : réservable à partir de 73 € sur TripAdvisor

Billet coupe-file : visite à pied du château de Versailles et des jardins

 

  1. Pour découvrir le Palais Garnier – Opéra National de Paris : réservable à partir de 15,50 € sur TripAdvisor

Excursion Les trésors de l’Opéra Garnier à Paris

 

  1. Pour découvrir la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg : réservable à partir de 45 € sur TripAdvisor

Excursion de 3 heures en vélo à la découverte de Strasbourg et de Kehl, au départ de Strasbourg

 

  1. Pour découvrir la Basilique Notre-Dame de la Garde: réservable à partir de 34,99 € sur TripAdvisor

Visite de Marseille en vélo électrique,

  1. Pour découvrir l’Abbaye du Mont-Saint-Michel : réservable à partir de 10 € sur TripAdvisor

Billet coupe-file : abbaye du Mont-Saint-Michel en Normandie

 

 

Des visites guidées exceptionnelles pour découvrir les 10 meilleurs monuments d’Europe

 

  1. Pour découvrir la Cathédrale de Cordoue : réservable à partir de 99 € sur TripAdvisor

Excursion d’une journée à Cordoue au départ de Séville incluant un billet coupe-file pour la Mosquée de Cordoue et une visite facultative de Carmona

 

  1. Pour découvrir la Basilique Saint-Pierre : réservable à partir de 61 € sur TripAdvisor

Billet coupe-file : musées du Vatican avec la basilique Saint-Pierre, la chapelle Sixtine et surclassement en petit groupe

 

  1. Pour découvrir la Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé : réservable à partir de 28 € sur TripAdvisor

Grande visite de Saint-Pétersbourg

 

  1. Pour découvrir la Place d’Espagne : réservable à partir de 40 € sur TripAdvisor

Séville monumentale : visite guidée de la cathédrale et de l’Alcazar

 

  1. Pour découvrir le Dôme de Milan : réservable à partir de 69 € sur TripAdvisor

Visite d’une demi-journée à Milan pour admirer « La Cène » de Léonard de Vinci

 

  1. Pour découvrir le Tour Eiffel : réservable à partir de 59 € sur TripAdvisor

Billet coupe-file pour l’accès au sommet de la tour Eiffel et pour une croisière sur la Seine

 

  1. Pour découvrir le Parlement : réservable à partir de 11,70 € sur TripAdvisor

Circuit en « Big Bus » à arrêts multiples à Budapest

 

  1. Pour découvrir la Cathédrale Notre-Dame de Paris : réservable à partir de 36 € sur TripAdvisor

Billet coupe-file : balade d’une demi-journée à la cathédrale Notre-Dame, à la tour et à l’Île de la Cité

 

  1. Pour découvrir le Big Ben : réservable à partir de 93,55 € sur TripAdvisor

Visite de l’intérieur des Chambres du Parlement et de l’abbaye de Westminster à Londres

 

  1. Pour découvrir l’Acropole : réservable à partir de 78,30 € sur TripAdvisor

Offre spéciale Athènes : visite à pied d’une demi-journée de l’Acropole, du Cap Sounion et du temple de Poséidon

 

 

Pour la liste complète des vainqueurs des Travelers’ Choice des monuments de 2017, rendez-vous sur https://www.tripadvisor.fr/TravelersChoice-Landmarks. Les voyageurs peuvent également suivre le #TravelersChoice sur Twitter.

 

TripAdvisor est le plus grand site de voyage au monde*. Des millions d’avis et d’évaluations attendent les voyageurs qui souhaitent programmer leurs prochaines vacances sur : www.tripadvisor.fr

Read More

Source : http://blog.tripadvisor.com/fr/2017/05/23/tripadvisor-distingue-meilleurs-monuments-monde-travelers-choice-monuments/


Zenchef partenaire officiel de la Bourse Badoit

lundi 22 mai 2017 à 15:43

Pour la première fois, Zenchef devient le partenaire officiel de la 30e édition de la Bourse Badoit. Cette nouvelle collaboration s’inscrit dans l’ADN de la start-up qui aide au quotidien les restaurateurs indépendants à gagner et fidéliser de nouveaux clients en prenant en main leur communication digitale.


Depuis près de 7 ans, Zenchef accompagne les créateurs de restaurants et les restaurateurs déjà installés dans l’adoption de nouveaux outils numériques marketing pour le développement de leur établissement. Pour la 30e édition de la Bourse Badoit, la start-up  membre actif de la French Tech, met donc son expertise de la communication digitale au service des participants à la Bourse Badoit.

Des conseils, un accompagnement et des offres spéciales pour tous les participants à la Bourse Badoit

Zenchef dotera le gagnant d’un an de gratuité à l’offre la plus complète de son service pour mieux gérer le site internet de son restaurant, ses réservations en ligne, son fichier clients, son plan de salle, l’e-réputation de son restaurant et la fidélisation de ses clients.  Les 3 finalistes bénéficieront aussi de cette offre gratuite pendant six mois, tandis que tous les participants pourront également obtenir une réduction de -50% sur les offres Zenchef.

Steven Ramon, gagnant de la Bourse Badoit et ambassadeur de Zenchef

Un des ambassadeurs de Zenchef est d’ailleurs Steven Ramon, gagnant de la Bourse Badoit en 2014 et utilisateur des services de la plateforme depuis 2015. Dans une récente interview, il déclare : “ Une interface pratique, simple et efficace, qui me permet de gérer mes réservations, ma salle, mes avis, et les relations avec mes clients. Aujourd’hui, plus de 50% de mes réservations passent par Zenchef, ce qui m’a permis de recueillir un fichier clients de plus de 8000 contacts en 2 ans !”

“Nous partageons avec la Bourse Badoit la volonté d’être un partenaire stratégique pour le développement des restaurants des chefs participants”, souligne Xavier Zeitoun, PDG et co-fondateur de Zenchef. “Notre mission est de simplifier la vie des restaurateurs en leur faisant gagner du temps pour qu’ils puissent se consacrer à des tâches opérationnelles à plus forte valeur ajoutée. Nous nous plaçons de leur côté puisque nous ne prenons aucune commission sur les couverts réservés mais nous proposons un abonnement mensuel ou annuel selon leur besoin.”

Zenchef équipe le restaurant pop-up de la Bourse Badoit

Zenchef équipe d’ailleurs de sa solution de réservation en ligne le restaurant éphémère de la Bourse Badoit qui se tiendra du 16 au 18 juin, au 13/15 rue du Pont aux Choux, dans le 3e arrondissement à Paris. Là, Matthieu Gauthier, Paul Laplace, Elodie Pichard et Alexis Braconnier, les 4 finalistes annoncés lors de Taste of Paris, dévoileront leur projet de restaurant et la spécificité de leur cuisine. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes sur  bourse-badoit.fr.

« Avec Badoit, l’eau minérale naturellement pétillante de toutes les tables et de tous les repas, nous sommes fiers de soutenir les jeunes talents d’une gastronomie qui se réinvente sans cesse. Avec la Bourse Badoit, nous avons à coeur d’accompagner d’accompagner le lauréat dans le développement de son projet et cette année nous sommes heureux de nous associer à Zenchef, la start-up spécialisée dans la réservation en ligne”, souligne les organisateurs. “La communication est un des enjeux majeurs pour tout restaurant qui se crée et veut perdurer. Le service proposé par Zenchef s’inscrit en totale complémentarité avec l’activité des autres partenaires de la Bourse Badoit pour garantir le succès des participants dans leur future aventure d’entrepreneurs de la restauration. »

Source : https://blog.zenchef.fr/zenchef-partenaire-officiel-de-la-bourse-badoit/


Comment bien gérer les relations presse et blogueurs de son restaurant

vendredi 19 mai 2017 à 15:20

Laurence Desmousseaux, de Fort et Clair Communication, représente de nombreux restaurateurs comme le chef Juan Arbelaez, client de Zenchef. Elle explique les intérêts de travailler avec des agences de presse pour travailler l’image et la notoriété de son restaurant.

Un restaurateur doit-il penser RP ou e-RP ?

« Les deux bien sûr ! Et même au-delà car tout est lié. La répétition de l’information sur des supports différents joue un grand rôle dans le choix du futur client.  J’entends de moins en moins de restaurateurs me dire comme il y a encore cinq ou six ans qu’une mention dans un blog ça ne vaut pas un article de presse sans parler d’un passage à la télévision.  C’est une belle évolution ! »

L’objectif des relations presse sur le web : permettre une meilleure visibilité

« Les e-RP vont permettre d’augmenter le référencement naturel. Cela dit la communication doit rester globale et il ne faut négliger aucun support. Il est en revanche dangereux de séparer ses prestataires entre RP traditionnelles et e-RP car le manque de cohérence va vite se faire sentir. De même il ne faut pas croire qu’on peut animer les réseaux sociaux tout seul. C’est hélas chronophage et demande du métier. »

À quels moments est-il opportun d’engager un attaché de presse pour son restaurant ?

« Il n’est jamais trop tard pour engager un attaché de presse mais surtout qu’il n’est surtout jamais trop tôt.  Le spécialiste de la communication va vous confronter au réel très rapidement et souvent même avant l’ouverture.  Il m’est déjà arrivé d’éviter au restaurateur des erreurs redoutables comme le choix d’un mauvais nom de restaurant qui allait se retrouver en vingtième page sur les recherches de Google. »

« Nous apportons une vision très business au restaurateur et l’aidons à affiner son positionnement. »

« Nous pouvons aussi le mettre en relation avec des professionnels dont nous connaissons et apprécions le travail : conseil de recherche de chef ou repositionnement de la carte, création de sites internet ou de logo, prestataire de réservation en ligne comme Zenchef, salons professionnels… Nous poussons aussi aux nouveautés car, en effet, l’arrivée d’un nouveau chef et le lancement de carte sont de très bonnes opportunités de communication. Il faut mettre en place de belles histoires pour pouvoir séduire les journalistes/blogueurs qui s’en feront le relais auprès de leurs lecteurs. »

reputation\"]"}" data-sheets-userformat="{"2":13309,"3":{"1":0},"5":{"1":[{"1":2,"2":0,"5":{"1":2,"2":0}},{"1":0,"2":0,"3":3},{"1":1,"2":0,"4":1}]},"6":{"1":[{"1":2,"2":0,"5":{"1":2,"2":0}},{"1":0,"2":0,"3":3},{"1":1,"2":0,"4":1}]},"7":{"1":[{"1":2,"2":0,"5":{"1":2,"2":0}},{"1":0,"2":0,"3":3},{"1":1,"2":0,"4":1}]},"8":{"1":[{"1":2,"2":0,"5":{"1":2,"2":0}},{"1":0,"2":0,"3":3},{"1":1,"2":0,"4":1}]},"9":1,"10":1,"11":4,"12":0,"15":"Arial","16":14}">

Quelles sont les actions les plus ROIstes pour faire parler de son restaurant auprès de la presse et des blogueurs ?

« Avant tout, il faut inviter, à bon escient, les journalistes et les blogueurs à venir découvrir la cuisine du chef ; ceux qui vont réellement écrire sur le restaurant, les relancer, leur trouver des angles… »

« Le blogueur a un peu moins besoin de nouveauté qu’un journaliste car il raconte une expérience personnelle et il ne rend compte qu’à lui-même. Ce qui ne l’empêche pas de faire attention à son audience. »

« Le journaliste, lui, doit « vendre » son sujet à son rédacteur en chef et peut très rarement passer un papier quasi identique à celui d’il y a deux ans. Cela dit on ne peut pas rouvrir son restaurant, changer son chef ou sa carte tous les jours ! Un bon attaché de presse saura proposer des actions de communication à son client autour d’évènements et de nouveautés sans pour autant entraîner des dépenses somptuaires. »

« Il saura créer des passerelles entre différents univers comme lorsque nous avons instauré la rencontre entre l’écrivain Ryoko Sekiguchi et le chef de l’Inconnu Koji Higaki pour un menu autour de la notion toute japonaise de fade, l’organisation de menus à 4 mains avec les chefs Juan Arbelaez et Pablo Naranjo autour de la Colombie, ou le travail de recettes exclusives autour du jambon de Parme par le chef Mauricio Zillo de A Mère »

« Le bouche-à-oreille ne suffit pas à une époque où tous vos concurrents communiquent »

Quelles sont les retombées que peut en attendre un restaurateur ?

« La fidélisation et l’élargissement de sa clientèle car le bouche-à-oreille ne suffit pas à une époque où tous vos concurrents communiquent. Les jeunes restaurateurs qui s’installent se préoccupent immédiatement de la « question communication », preuve qu’elle est associée intuitivement à la problématique du développement. »

« La communication est une affaire d’image »

« Aujourd’hui, on s’interroge surtout sur ce qui arrive à celui qui ne communique pas ! Il y a également une prise de conscience que la communication est, avant tout, une affaire d’image et ne multiplie pas votre chiffre d’affaires par deux dans les trois premières semaines. Le développement d’une réputation est une entreprise de moyen terme mais il est cependant facile de constater rapidement les effets des efforts de communication : les clients vous en parlent. »

Un restaurateur doit-il passer par une agence ou un indépendant ?

« L’époque où « LA » grande agence pouvait seule contacter « LE » grand critique gastronomique est heureusement révolue. Internet est venu tout faire exploser au grand bénéfice du client car la concurrence joue à plein. Cela dit, il y a des bonnes agences et aussi des bons indépendants. L’important c’est la qualité de la relation avec les clients, les échanges et le suivi qui permettent de bâtir et de faire évoluer la stratégie de communication. Bien entendu, pour ma part, je trouve plus intéressant l’option agence à taille humaine comme Fort et Clair et Communication, avec un mélange de générations et plusieurs cerveaux : expérience et spontanéité, suivi et accessibilité… »

« Un attaché de presse qui ne propose pas des liens vers votre page de réservation en ligne vous fait perdre votre temps et votre argent »

Justement, comment alors distinguer un bon professionnel de la communication et un mauvais ?

Ce n’est en effet pas facile même s’il existe quelques indices. Méfiez-vous de ceux qui vont vous proposer en priorité de mettre en avant votre ego par des pseudo interviews exclusives.  En revanche un attaché de presse qui vous pose des questions sur la stratégie de votre entreprise, vos angles marketing, vos forces et vos faiblesses, votre clientèle etc.. aura de bonnes chances d’être sérieux et de vouloir vous accompagner dans votre développement. Privilégiez l’esprit business. Dernière chose, évitez la spécialisation par support. Quelqu’un qui ne sait pas animer les réseaux sociaux est aujourd’hui en voie de déclassement.. »

Source : https://blog.zenchef.fr/comment-bien-gerer-les-relations-presse-et-blogueurs-de-son-restaurant/