fans trafic - Trouver des clients pour votre restaurant

Fans Trafic regroupe l'information sur les méthodes marketing via les reseaux sociaux

Restaurateurs, attention aux arnaques dont vous pourriez être victimes

mardi 8 août 2017 à 11:53

Prudence ! Certains restaurateurs sont régulièrement victimes de tentatives d’arnaque. Fraude, resto-basket, fausse identité, voici les cas typiques auxquels vous avez peut être déjà dû faire face. Restaurateurs, la vigilance est de mise.

#Mise en garde contre l’escroquerie

Plusieurs restaurateurs mettent en garde leurs collègues quant aux arnaques de fausses réservations. Depuis plusieurs mois, plusieurs responsables d’établissements parisiens ont reçu cet email en anglais dans le texte :

« Hello,
I would like to make a Five days ( 5 ) either lunch or dinner or for BOTH lunch and dinner reservation as the case may be at your eatery/restaurant for our company staffs coming for vacation in the month of July 2017.
* Dates: 23rd, 24th, 25th, 26th, 27th July 2017. ( 5 DAYS )
Number of Guests: Eight (8 guests only).
* Reservation purpose: Either Lunch or Dinner or for Both Lunch and Dinner as the case may be at your restaurant or eatery.
* Our Meal budget per person is between 20 – 95 euro (per person)
We have checked your list of menu on your restaurant website and they all looked nice and tasty, we like all the menu and food you serve. Please let me know if the dates are available for either lunch or dinner or for both lunch and dinner as the case may be at your restaurant.
[…]
Kind Regards,
Dr Andrew hackney.
142 High street, London,W1u 5hj.
Phone no- +44 7788 879626. »

Traduction : 

« Bonjour,
J’aimerais faire une réservation pendant cinq jours pour le déjeuner ou le diner ou bien les deux en fonction de ce que propose votre restaurant, pour un séminaire de travail durant le mois de juillet 2017.
* Dates : 23, 24, 25, 26 et 27 juillet (5 jours)
Nombre d’assiettes : Huit
* But de la réservation : déjeuner ou diner ou les deux en fonction de ce que propose votre restaurant.
* Notre budget pour les plats par personne se situe entre 20-95€ (par personne)
Nous avons regardé votre menu sur le site de votre restaurant et tout avait l’air bon et savoureux, nous aimons tous le menu et les plats que vous servez. Je vous prie de me dire si les dates sont disponibles pour le déjeuner ou le diner ou les deux en fonction de ce que propose votre restaurant.
[…]
Bien à vous,
Dr Andrew hackney.
142 High street, London,W1u 5hj.
Phone no- +44 7788 879626. »

#Une procédure systématique d’arnaque aux restaurants 

La demande de réservation

Chantale Chalumeau de l’Auberge de la Venise Verte à Arçais explique qu’elle a été victime d’une arnaque similaire en avril dernier. « Au début je ne savais pas que c’était une arnaque. J’ai simplement reçu un mail en anglais puis j’ai demandé de le traduire en français ce qu’ils ont fait. Ils demandaient de réserver pour cinq soirs consécutifs, pour le menu à 20€, avec un plat différent par soir. »

Elle a par la suite reçu un mail expliquant qu’elle allait recevoir un acompte par courrier. Sa réponse fut brève, elle souhaitait un paiement à la fin de la semaine. « J’ai tout de même reçu par courrier un chèque provenant d’une banque allemande d’un montant d’environ 9000€.  »

Les suspicions avec un chèque d’une somme élevée

« J’ai commencé à avoir des doutes avec ce chèque d’un montant très élevé. Ils m’expliquaient que ce chèque correspondait à la totalité de leur voyage et qu’ils souhaitaient que je leur rembourse la différence avec ce qu’ils auraient dû payer pour le restaurant. J’ai répondu que je ne travaillais pas de cette manière, puis je n’ai plus jamais eu de nouvelles. »

C’est en effet une procédure courante : les escrocs envoient une « avance » volontairement supérieure au montant du devis pour demander le remboursement au restaurateur de la différence. Plus tard, Chantale Chalumeau a parlé de ce chèque à la police, qui lui a conseillé de détruire le chèque. Elle l’a donc brûlé par peur que quelqu’un du restaurant encaisse ce chèque par inadvertance. « J’en ai bien entendu parlé aux restaurateurs que je connaissais autour de moi pour les mettre en garde. »

Une arnaque fréquente dont il faut se méfier

Nombreux sont les restaurateurs qui témoignent de tentative de tromperie. La procédure est généralement la même : il s’agit d’une autre demande de réservation pour de grosses tables pour justifier une somme élevée, venant de l’étranger. Même s’il se peut que la demande soit honnête, il faut redoubler d’attention avant d’encaisser un chèque d’une telle valeur.

Prévenir les escroqueries à la réservation avec Zenchef

Pour se prémunir d’une réservation non honorée sur un grand nombre de la table, les restaurateurs peuvent également prendre l’empreinte bancaire de leur client grâce à une fonctionnalité de la plateforme Zenchef afin de ne pas être trop impactés en cas de no-show de ces derniers.

Vérification auprès des banques pour éviter l’encaissement de chèques en bois

Le Parisien rapportait l’expérience d’une restauratrice qui a évité de peu l’encaissement d’une fausse réservation, expliquant que si le chèque est accepté par négligence et que le restaurateur envoie de l’argent au faux client, le commerce s’expose alors à de lourds problèmes de trésorerie.

#D’autres types de réservations douteuses en restaurant

Les fausses identités

D’autres arnaques possibles sont les réservations prises sous de faux nom, ou avec une justification malhonnête. Le restaurant la Détente Gourmande a par exemple fait face à une supercherie de ce type avec de faux candidats de l’émission de « 4 mariages pour 1 lune de miel ».


D’autres petits malins empruntent le nom d’une célébrité par exemple. C’est notamment de cas de GOKU Asian Canteen qui a reçu une réservation sous le nom de Neymar. Le restaurateur s’en amuse sur Facebook, car ce n’est pas la dernière recrue du PSG qui a réservé mais bien un plaisantin qui a décidé d’utiliser le patronyme du numéro 10 du club de football !

Le délit de filouterie

Ce que l’on appelle la grivèlerie aux restaurants est une arnaque fréquente. Ainsi, beaucoup de restaurants font face au « resto-basket » : il s’agit du cas où un client déguste un plat chez vous puis prend la poudre d’escampette sans payer ! L’auteur d’un tel acte peut écoper jusqu’à 6 mois de prison et 7500€ d’amende. Il peut aussi rembourser le restaurant en payant des dommages-intérêts. Il n’y a pas de fraude, mais cela reste condamnable ! Vous pouvez le rappeler sur un écriteau installé sur votre terrasse.

Source : https://blog.zenchef.fr/restaurateurs-les-arnaques-dont-vous-pourriez-etre-victimes/


6 idées pour annoncer les vacances sur les réseaux sociaux de votre restaurant

lundi 7 août 2017 à 15:55

Notifier à ses clients la fermeture annuelle du restaurant est essentiel afin que les clients ne trouvent pas porte close ou que la ligne sonne dans le vide au restaurant.

L’annonce de votre départ en vacances et de celui de votre brigade peut se faire grâce à tous les moyens de communication que vous possédez : une affiche sur la vitrine du restaurant, l’envoi d’un SMS ou d’une newsletter, un message vocal laissé sur le téléphone du restaurant, une notification sur le site internet, la fermeture des créneaux sur votre module de réservation en ligne mais aussi et surtout sur les réseaux sociaux.

Où est-ce que tu pars pour les vacances ?

L’équipe de Julien Duboué a choisi de s’appuyer sur a stratégie marketing de Coca-Cola®. La marque américaine a apposé le nom de plusieurs destinations sur ses canettes et bouteilles. Il n’en fallait pas plus pour la brigade d’A-MIA, qui vend des sandwichs haut-de-gamme dans le 2e arrondissement de Paris, pour faire une pyramide avec toutes les canettes où sont mentionnées les destinations de vacances des membres de la brigade.

Terrasse avec vue, tous les deux sans personne

Une terrasse au coeur de Lyon, sous un ciel bleu, tout près des berges de la Saône, sans personne…C’est un rêve que vend le restaurant Cinq Mains à travers une photo publiée sur Facebook pour annoncer qu’il ferme dans une semaine. De quoi attirer les clients qui ne partent pas en vacances, les touristes qui cherchent du calme ou ceux qui adorent les terrasses avec vue sur le vieux Lyon.

 Do you, do you, Saint-Tropez ?

La Bossue a pour logo une vieille dame un peu voûtée mais tatouée qui prépare des douceurs à emporter comme des madeleines, financiers et autres lunettes à la confiture. Dans leur stratégie de communication, les fondateurs jouent sur les codes de la mamie-gâteaux un peu rock avec des photos de grands-mères en noir et blanc qui sont loin de passer leur temps à tricoter. L’annonce de leurs vacances ne déroge pas à la tradition : une photo surannée de cinq belles jeunes femmes sur une planche de surf. Éclats de rire assurés !

Apéro !

Pourquoi se torturer le cerveau pour trouver de l’inspiration quand parfois une image parle d’elle-même. À Lyon, le restaurant Vielle Canaille reprend tous les ingrédients  » à la bonne franquette » qui font son succès et les replace dans un contexte « apéro » avec des champs à perte de vue, bien loin de l’agitation du 7e arrondissement. Le tour est joué !

Des chiffres et des lettres

La light box c’est l’objet tendance qui permet en avant de mettre en lumière des petites phrases ! Les restaurants peuvent l’utiliser pour annoncer leur plat du jour, leur offre de la semaine ou leurs vacances. C’est le cas des fondatrices de Privé de Dessert qui ont choisi des lettres en couleur pour prévenir leurs clients d’une fermeture en raison des congés annuels. Et elles n’ont pas oublié les bons hashtags.

Le PDD est encore ouvert jusqu'à samedi prochain ! Rendez-vous jusqu'au 12 août inclus 😋☀️❌🍰 • • • #SaturdayNightFever #SacréSamediSoir #BientotLesVacances #Holidays #PDD #PrivéDeDessert #PriveDeDessert #Restaurant #Paris #75009 #France #SavoryTreats #PâtisseriesSalées #TrompeLOeil #FoodPorn #Instafood #Instagood #Food

A post shared by Privé de dessert (@prive_de_dessert) on

<script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js">

Restaurant fermé mais réservations toujours ouvertes

À Bordeaux, Julien Cruège opte pour un brin d’humour champêtre afin d’annoncer son départ sur la route des vacances. Sans oublier de garder le contact avec ses clients à son retour, puisque le chef mentionne que les réservations restent possibles sur le site internet du restaurant. Malin !

Sommes partis nous ressourcer… #vacances #holidays #food #foodporn #restaurant #restaurantbordeaux #bordeaux #bordeauxmaville #igersbordeaux #igersgironde #igersnouvelleaquitaine #chef #juliencruege #gastronomie #chefporn #bib #bibgourmand #guidemichelin #michelinguide #gaultmillau #collegeculinairedefrance #restaurantdequalite #abientot

A post shared by Restaurant Julien Cruège (@restaurantjuliencruege) on

<script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js">

Source : https://blog.zenchef.fr/6-idees-pour-annoncer-les-vacances-sur-les-reseaux-sociaux-de-votre-restaurant/


Comment mettre en avant son personnel au restaurant

lundi 7 août 2017 à 14:34

L’une des principales raisons de démission du personnel au restaurant est le manque de reconnaissance de la part de sa hiérarchie. Afin de lutter contre les démissions à répétition, l’absentéisme ou le manque de motivation, voici quelques exemples pour mettre en valeur votre brigade et pourquoi pas fidéliser vos employés pour qu’ils deviennent les meilleurs ambassadeurs de votre établissement.

1# Présenter vos collaborateurs à vos clients sur les réseaux sociaux de votre restaurant

Il est très simple de transformer vos réseaux sociaux en un album photo d’entreprise. Une publication facilite la mise en avant ceux qui préparent les plats du jour, servent les plats, rangent la salle ou lavent les assiettes pour contribuer à la vie du restaurant à vos côtés et qui parfois ne demandent qu’un petit peu de reconnaissance.

✨ Un jour , un portrait ✨ Aujourd'hui nous vous présentons Arif " la force tranquille " . Arif a la capacité de gérer n'importe quelle situation avec un sang froid déconcertant ! Une panne de courant ? Une rupture de stock ? Aucun problème pour Arif qui trouve des solutions dans le calme et la décontraction tout en affichant un sourire apaisant et rassurant ! Comme Shyamal , c'est un pilier chez Poulet Poulette . Attentif , il remarque le moindre détails . Souriant , dynamique et perfectionniste nous ne pouvons plus nous passer de notre Arifou et nous lui devons beaucoup !

A post shared by Poulet Poulette (@pouletpoulette) on

<script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js">

Poulet Poulette, client Zenchef à Paris a proposé pendant une semaine une série de portraits de ses employés sur son compte Instagram. Les présentations contenaient : le nom du salarié, ce qui le rend remarquable dans sa fonction au restaurant et des petits détails de son quotidien au travail. Les employés posaient assis ou accoudés à une table en terrasse et un grand sourire aux lèvres, ce qui donne une belle image de l’ambiance qui règne dans le restaurant et constitue un argument d’autant plus fort en cas de recrutement.

2# Mettez en place un système de récompense de l’employé du mois

Très pratiquée dans la culture américaine, la tradition de l’employé du mois permet à la fois de renforcer la compétitivité mais aussi de pousser à la motivation, à condition que la récompense ne soit pas seulement un cadre mais s’accompagne d’une prime financière, de l’attribution d’une journée de repos supplémentaire le mois d’après ou de places pour un événement particulier.

L’hôtel-restaurant La Pagerie en Martinique, utilisateur de l’outil de réservation Zenchef, a inauguré cette nouvelle rubrique pour récompenser ses employés qui montrent une forte implication dans la satisfaction de leur client. Zenchef peut vous aider à mesurer l’investissement des membres de votre brigade grâce à :

3# Mettez en scène vos salariés dans leur domaine de compétence

Votre chef ne s’exprime jamais mieux quand il explique comment faire rissoler des Saint-Jacques, les clients adorent voir votre serveur flamber les crêpes à leur table, alors filmez-les et montrer leurs talents à votre communauté. En plus de présenter vos collaborateurs au top de leur art, vous risquez de les flatter (à juste titre), voire de les faire rougir. Si vous êtes avare de compliments, que vous ne savez pas exprimer votre gratitude, ce serait peut-être un bon moyen de le faire !

Dans le tout nouveau restaurant Yaya à Saint-Ouen, l’équipe met en avant son chef Juan Arbelaez en train de faire préparer une des recettes de la carte.

Source : https://blog.zenchef.fr/comment-mettre-en-avant-son-personnel-au-restaurant/


Comment le fichier clients du restaurant A Mere influence la composition du menu du chef Mauricio Zillo

vendredi 4 août 2017 à 14:23

Des jolies tables, des recettes bistronomiques pleines de contrastes, une ambiance feutrée et branchée… à deux pas du musée Grévin, rue de l’Échiquier à Paris, le restaurant A MERE a su, en deux années d’ouverture, se faire un nom dans le 10e arrondissement parisien, en utilisant notamment le module de réservation Zenchef.


Une cuisine à la minute qui nécessite un bon outil de gestion des réservations

Dans les cuisines, le tempo est donné par Mauricio Zillo, un chef brésilien passé par l’Institut Paul Bocuse. Chaque jour, l’équipe bloque un petit nombre de places dans le restaurant, toutes les 30 minutes, afin de bien gérer le flux de clientèle et de commandes en cuisine sur son service du soir. Car chez A MERE, tout est fait minute avec des produits de saison.

Mieux gérer l’arrivée des clients et la rotation des tables

“On ne peut pas prendre trente couverts d’un coup, ni passer notre temps au téléphone pour prendre des réservations”, explique le chef. “Au début, on ne prenait que des gens de passage. Zenchef nous a permis d’avoir un site basique et un module de réservation en ligne. Nous sommes une petite équipe, cela nous permet de ne pas forcément être au restaurant pour prendre des réservations.”

Les avis en ligne pour ajuster le fonctionnement du restaurant

Résultat, 90% de la clientèle du restaurant vient grâce au module de réservation Zenchef. Après leur repas, ils sont nombreux a laisser des commentaires sur leur expérience gustative. “Je ne les publie pas sur mon site internet, mais je les regarde. Ces retours des clients sont très intéressants pour savoir où on en est, si on a été un peu brouillon ou s’ils considèrent que le repas est trop cher. Beaucoup de gens n’osent pas faire de critique quand ils sont à table mais derrière un écran, ils se laissent plus aller. Nous n’avons eu presque que des avis positifs. Les autres permettent toujours de nous ajuster.”

Le cahier de réservation Zenchef aide à la création du menu du soir

Mauricio Zillo explique être le repaire de nombreux habitués. “Quand on a trouvé le nom A MERE, ce n’était pas que pour mettre en avant le travail de la saveur complexe de l’amertume mais aussi pour le côté familial que ces lettres évoquent, comme le fait d’aller manger chez la maman le dimanche. On ne choisit pas ce que l’on veut manger. C’est un peu pareil ici. Le soir, il n’y a pas de menu à la carte au restaurant. Alors, on regarde le nom des réservations dans la plateforme Zenchef et la fiche clients pour se baser sur les préférences de chacun pour créer des platscomme la mère qui prépare son menu en fonction des plats favoris de ses invités » . Cela est ainsi possible grâce au fichier clients.

Mauricio Zillio transforme le jambon de Parme de produit fini à matière première

Ambassadeur pour le jambon de Parme, le chef a récemment relevé le défi de créer un menu 100% à base de ce produit d’exception en Italie. “C’est un produit fini mais j’ai choisi de le travailler comme une matière première pour ne pas le présenter dans une assiette de charcuterie comme c’est souvent le cas.”

Au fil des assiettes s’est ainsi révélée l’ingéniosité du chef pour faire hommage aux trois éléments du jambon :

Source : https://blog.zenchef.fr/comment-mauricio-zillo-a-mere-a-paris-se-base-sur-son-fichier-clients-zenchef-pour-creer-son-menu-du-soir/


Mieux gérer ses fournisseurs et ses livreurs dans son restaurant

jeudi 3 août 2017 à 16:05

Le travail d’équipe des producteurs aux restaurateurs, pour mettre en valeur le terroir, cache des interactions amusantes, présentées par le blog Une vie en cuisine !

Source : https://blog.zenchef.fr/mieux-gerer-ses-fournisseurs-et-ses-livreurs/