fans trafic - Trouver des clients pour votre restaurant

Fans Trafic regroupe l'information sur les méthodes marketing via les reseaux sociaux

Emploi dans l’hôtellerie et la restauration : Pôle Emploi fait le bilan

lundi 8 janvier 2018 à 10:30

Le 28 décembre dernier, Pôle Emploi a publié une étude sur les dynamiques et perspectives d’emploi dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration

De nombreux emplois créés entre 2005 et 2017

En 12 ans, le secteur a fait eu une augmentation de 25% du nombre d’emplois, notamment dans la restauration . Il représente un million de salariés qui travaillent dans près de 172 000 établissements. 75% sont dans le domaine de la restauration. D’ici à 2022 Pôle Emploi prévoit que 308 000 postes seront à pouvoir.

Des restaurants touchés par le turnover

À cause de la forte saisonnalité des emplois notamment pour les extras et du turnover, l’ancienneté dans l’entreprise est assez faible dans la quasi-totalité des métiers de l’hôtellerie-restauration, à l’exception des cadres et des patrons d’établissement. En moyenne, les salariés y sont plus jeunes que dans l’ensemble des secteurs (40% ont moins de 30 ans). Le recours à l’apprentissage, aux CDD et aux emplois saisonniers y est plus élevé que dans l’ensemble de l’économie. En 2016, près de 600 000 offres d’emploi dans ce secteur avaient été diffusées sur Pôle Emploi.

Des spécificités selon les métiers

L’article Emploi dans l’hôtellerie et la restauration : Pôle Emploi fait le bilan est apparu en premier sur Le blog de Zenchef.

Source : https://blog.zenchef.fr/emploi-lhotellerie-restauration/


Décoration de restaurant : 3 tendances à suivre de près en 2018

jeudi 4 janvier 2018 à 17:16

Nature, mobiliers détournés et matériaux nobles : pour l’agence Renascita, spécialiste de l’architecture d’intérieur pour les établissements CHR, détaille 3 tendances qui devraient avoir un certain succès en 2018 dans les restaurants.

Les restaurants se mettent au vert

En 2018, la restauration veut faire la part belle à l’écologie, autant dans l’assiette que dans la décoration des lieux d’accueil. Engouement du moment ou véritable prise de position, les restaurateurs n’hésitent pas à jouer avec des matériaux bruts comme le bois, bien souvent pris pour emblème. Les suspensions en osier ou en bois ciselé sont aussi très plébiscitées dans ces univers naturels. On notera aussi la multiplication des murs végétaux ou encore l’ajout de véranda comme puits de lumière naturelle et prolongement de salle de restauration.

Le mobilier est chiné mais aussi détourné

On joue aussi sur l’association de mobilier chiné, la récupération et le détournement de certaines pièces. « La tendance s’incarne aussi à travers des pièces  en zinc ou en métal comme par exemple des chaises de différents styles qui sont placées autour des tables avec la même harmonie de couleurs », souligne Sandrine Courtney Wildman, fondatrice de l’agence Renascita.

Les matériaux nobles signent leur grand retour au restaurant

Le marbre revient en force pour créer des comptoirs avec des lignes épurées. Le laiton ou le cuivre sont aussi très utilisés car il permettent de valoriser avec élégance le décor, par des suspensions ou des des finitions de meubles. Les sols en terrazzo longtemps utilisés pour les palais vénitiens, oubliés des restaurateurs, font leur grand retour à travers des dessins réalisés avec de la pierre concassée, coulée au sol et des teintes qui permettent de personnaliser le décor.

L’article Décoration de restaurant : 3 tendances à suivre de près en 2018 est apparu en premier sur Le blog de Zenchef.

Source : https://blog.zenchef.fr/tendances-decoration-restaurant-2018/


Social Media Pro en 2018 : repositionnement & objectifs

mercredi 3 janvier 2018 à 15:23

Pour cette nouvelle année qui débute, nous avons procédé à un repostionnement de notre agence digitale. L’occasion pour nous de vous parler des changements à venir, des raisons et de vous dévoiler nos objectifs pour l’année pour 2018 !

Tout d’abord, je tiens à vous souhaiter, au nom de toute notre équipe, une excellente année 2018 !! Nous vous souhaitons à vous et à vos proches le meilleur, la santé et surtout : la réussite dans tous vos projets en cours et à venir.
En 2017, vous avez été des centaines de milliers à nous suivre, à lire et partager nos articles et tutos, à acheter nos formations ou à devenir membre de l’Académie du Digital, et à nous faire confiance pour vos stratégies social media et web marketing. Je tiens sincèrement à vous en remercier et j’espère que nous pourrons cette année encore vous apporter des réponses et des solutions pour réussir sur le web, notamment grâce aux réseaux sociaux.

Dans cet article, je vais vous parler de :

 

Notre bilan pour 2017 ! 

Pour rappel, l’aventure Social Media Pro a commencé en 2013 avec un simple blog. Un blog sur lequel Olivier Monteux, fondateur de l’agence et passionné par le web marketing et les réseaux sociaux, partageait des articles, conseils et tutoriels sur ces sujets. En 2014, Olivier réalise également plusieurs formations en ligne, notamment la première formation francophone dédiée intégralement à Facebook et au Marketing : FB Marketing. C’est aussi en 2014 que l’agence propose des prestations agence et décroche ses premiers clients.
Depuis 2015, l’année à laquelle j’ai rejoint Social Media Pro, nous sommes allé encore plus loin en lançant l’Académie du Digital : notre plateforme de formations en ligne à abonnement mensuel (17 formations déjà disponibles – 30 heures de cours – 55 webinaires en replay) et en développant davantage le pôle agence.

Depuis 2013, Social Media Pro double son chiffre d’affaires chaque année. En 2016, nous avions atteint les 150K de CA HT annuel. Cette année 2017 marque la première baisse dans notre croissance puisque nous avons cette année enregistré un CA 190K.

Pourquoi cette baisse de croissance ? Notre autre projet.

En 2017, nous avons lancé un nouveau projet : Markeet. Un outil SaaS (accessible en ligne depuis n’importe quel ordinateur) de génération de pop-up et très prochainement d’e-mail marketing.

Nous avons donc passé beaucoup de notre temps sur ce nouveau projet : la sortie d’une version bêta  fin 2016, la création d’une nouvelle société (Markeet SAS) puis le lancement officiel de notre outil en mars 2017. Depuis nous travaillons à son amélioration et à l’ajout de nouvelles fonctionnalités, notamment un outil d’e-mail marketing et autorépondeur. + d’infos sur Markeet.com

Nos problématiques & nos décisions

Problème : pour le moment le CA généré par les 500 premiers clients de Markeet est réinjecté tous les mois dans la société pour payer nos frais, le développement et le marketing autour de notre outil.
Nous passons donc pour le moment beaucoup de temps sur notre nouveau projet qui nous passionne, mais qui ne nous permet pas de payer tout le monde à la fin du mois.

Formations vs Prestation Agence

Depuis deux ans, les prestations agence représentent environ 1/4 de notre chiffre d’affaires annuel tout en prenant la moitié de notre temps. Le temps est justement ce qui nous manque pour atteindre nos objectifs avec Social Media Pro, mais également avec Markeet.

En effet, signer de nouveaux clients agence implique un long processus et consomme donc beaucoup de temps (répondre aux appels d’offres, entretien téléphonique et physique, recommandations, devis, signature, etc). Du temps que nous préférons pour le moment consacrer à nos autres projets.

Comme nous le disons souvent à nos clients, il faut parfois savoir ajuster son activité au bon moment, afin de réussir à atteindre ses objectifs.

Pour atteindre nos objectifs de 2018, nous avons donc décidé de mettre en stand-by la partie prestation agence pour se concentrer sur la création et la refonte de nos formations en ligne, pour organiser plus de formations en présentiel notamment à Paris mais aussi en Province et pour avancer sur Markeet.

Nous avons d’ores et déjà procédé à la refonte de notre site socialmediapro.fr en enlevant les prestations. Nous ne prendrons plus de nouveaux clients pour le moment pour nous concentrer sur nos clients actuels, leur garantir la satisfaction et pour avancer vite et bien sur le reste de nos objectifs.

Une décision qui sera bénéfique pour Social Media Pro, pour Markeet mais aussi et surtout pour les membres de notre équipe et les nombreux freelances qui travaillent avec nous au quotidien.

Bien entendu, nous avons de nombreux contacts dans des agences digitales et nous pourrons vous orienter chez l’un de nos partenaires si besoin.

 

Devenir un organisme de formation au premier trimestre 2018

Avec plus de 5000 clients qui ont déjà acheté au moins l’une de nos formations, nous recevons presque tous les jours des e-mails pour nous demander comment fonctionne la partie financement de nos prestations, si on est un organisme de formation officiel, etc.

Le fait est que nous ne sommes pas encore un organisme de formation. Pour répondre aux besoins de nos clients, notamment le financement de nos formations par les OCPA, notre première objectif est de devenir le plus rapidement possible un organisme de formation.

Nous espérons pouvoir proposer cela à nos clients dès février 2018. Notre dossier a d’ores et déjà été envoyé et nous allons maintenant poursuivre les démarches adminsitratives.

Création et refonte de nos formations Premium “FB Marketing” et “AdWords Marketing” :

Comme prévu et comme promis à nos clients, nous allons :

 

Organiser de nouvelles journées de formation à Paris et en Province :

L’année dernière, nous avons organisé plusieurs cessions de formations en présentiel, que ce soit pour des entrepreneurs, des clients de nos formations en ligne, ou pour des entreprises notamment au CCI de Paris.

En 2018, nous souhaitons organiser plus de formations sur un ou plusieurs jours, à Paris pour commencer puis peut-être dans quelques grandes villes partout en France.

Nous souhaitons notamment intervenir directement au sein d’entreprise pour former les collaborateurs aux outils du marketing digital.

 

Nos autres projets et objectifs :

 

Atteindre les 300K de CA en 2018 !

Afin de reprendre notre croissance et pour pouvoir nous développer davantage dans les années à venir, nous nous sommes fixés un CA de 300K sur l’année. Un objectif réalisable pour consolider notre agence encore un peu plus.

Prendre de nouveaux bureaux à Paris + embaucher entre 2 et 4 personnes

Pour le moment, nous n’avons plus de bureau pour l’agence. Nous avons rendu nos deniers bureaux en juillet dernier afin de s’installer à la Station F avec l’équipe Markeet. Cette année nous souhaitons prendre d’autres bureaux en plus pour l’équipe Social Media Pro. Nous ferons probablement confiance à nouveau à Kwerk ou à WeWork.

Ces nouveaux bureaux nous permettrons également :

Maintenir nos efforts et accélérer le développement de Markeet

En parallèle de tout cela, nous allons bien sûr continuer à améliorer Markeet et à tout faire pour attirer de nouveaux clients et les aider à développer leurs activités en ligne.

Si vous voulez en savoir plus sur Markeet, rendez-vous ici. Profitez de 15% de réduction sur nos abonnements avec le code : 15%OFFSMP
Vous disposez de 14 jours pour tester gratuitement Markeet sur votre site. Libre à vous de rester abonnés ou non, Markeet est sans engagement.

 

Et vous, quels sont vos objectifs pour 2018 ? 

Cet article Social Media Pro en 2018 : repositionnement & objectifs est apparu en premier sur Social Media Pro.

Source : http://feedproxy.google.com/~r/socialmediaprofr/~3/rt7nnjl9vpe/


Ce qui va changer pour les restaurateurs en 2018

lundi 1 janvier 2018 à 16:30

Chaque nouvelle année apporte sont lot de nouvelles pour les restaurateurs. Caisse certifiée, avis contrôlés et chèque digital : le Blog de Zenchef fait le point.

L’obligation d’avoir une caisse enregistreuse certifiée par Bercy

550 000 commerçants français  assujettis à la TVA vont devoir s’équiper d’une caisse enregistreuse qui possède le certificat NF525. Le décret concerne donc tous les restaurateurs. Objectif du ministère des Finances à Bercy : sécuriser les encaissements mais aussi empêcher les professionnels de frauder en effaçant une partie des tickets et donc de la recette. En cas de manquement dans les 6 mois à compter du 1er janvier, les contrevenants s’exposent à une amende au fisc de 7500 euros.

Zenchef connecte son service aux POS des restaurants

Bonne nouvelle pour ceux qui utilisent Zenchef, sachez que le logiciel de réservation de la start-up va se connecter à une grande partie des caisses enregistreuses présentes sur le marché de la restauration. Concrètement, les professionnels vont pouvoir mutualiser les informations relatives aux réservations des clients pour gagner toujours plus de temps, améliorer la connaissance de leurs clients mais aussi leur offrir une expérience beaucoup plus personnalisée.

Plus de contrôles sur les sites d’avis

C’est un pas important pour restaurateurs qui demandent toujours plus de transparence sur la nature des commentaires laissés sur les sites d’avis. Au 1e janvier, ces plateformes auront pour obligation d’être beaucoup plus claires sur leur méthode de modération et de vérification des avis. Elles devront par exemple stipuler si ces derniers ont été payés, combien de temps ils seront conservés ou encore justifier les méthodes de classement des restaurants. Ce nouveau décret devrait aider les professionnels à limiter une concurrence déloyale quand on sait qu’un tiers des avis sur le web sont faux (rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes publié en octobre 2017) mais que dans leur globalité, ils sont pris en compte par 8 personnes sur 10 avant un achat, selon une étude menée par la société Nielsen.

Zenchef permet déjà de recueillir des avis 100% vérifiés

Les restaurateurs qui souhaitent publier sur leur site internet des commentaires 100% vérifiés peuvent trouver une preuve d’authenticité dans ceux recueillis grâce à Zenchef. En effet, un message ou un email incitant au retour d’expérience est envoyé au client, dès lors que le professionnel valide sa venue sur la plateforme où il gère sont cahier de réservations digital. Pas de risque donc de voir une personne laisser un avis négatif de manière mal intentionnée sur un repas qu’elle n’aurait même pas goûté ou parce qu’elle s’est trompée de page car le restaurant a un homonyme.

Un chèque digital pour aider les restaurateurs à réussir leur mutation numérique

En parallèle aux Assises de la restauration, animées par les organisations syndicales et dont la dernière session se tiendra le 9 janvier prochain, l’État a annoncé avoir débloqué un budget d’1,6 millions d’euros. Cette enveloppe permettra de faciliter l’accompagnement des professionnels dans la digitalisation de leur établissement. Création d’un site internet, formation à la communication digitale ou encore aux réseaux sociaux pourront ainsi être financés grâce à un chèque digital. Le Fonds de modernisation pour la restauration devrait en définir le montant et les conditions d’attribution.

L’article Ce qui va changer pour les restaurateurs en 2018 est apparu en premier sur Le blog de Zenchef.

Source : https://blog.zenchef.fr/changements-restauration-2018/


Google informe les clients du temps d’attente dans votre restaurant

mercredi 27 décembre 2017 à 18:28

Depuis novembre, Google permet de connaître les heures d’affluence dans votre restaurant. Une nouvelle information du moteur de recherche qui pourrait modifier les habitudes de réservation chez vos clients mais aussi vous permettre de mieux gérer votre établissement.

Une meilleure information pour les clients

« Temps d’attente jusqu’à 30 minutes entre 21 :00 et 23 : 00 / Durée moyenne sur place – 2 heures » : c’est le type d’information que vos clients peuvent désormais trouver dans la page de résultats Google, après avoir cherché votre restaurant dans la barre de recherche. Depuis novembre, le géant américain a déployé une nouvelle fonction permettant de connaître la durée d’attente estimée dans les restaurants, dans la section « Horaires d’affluence ».

Temps d’attente, durée du repas : Google se fie à l’historique de géolocalisation d’anciens clients de votre restaurant

Grâce à un menu déroulant, l’internaute peut choisir le jour où il souhaite fréquenter le restaurant. S’affiche alors un graphique avec des colonnes indiquant les tranches horaires et la moyenne du taux d’occupation pour chacune d’elles. Le client peut également consulter le temps d’attente avant d’être assis à table mais aussi, la durée moyenne durant laquelle les gens restent dans votre restaurant.

Un support pour aider les clients à mieux réserver

Ces chiffres sont basés sur une estimation des visites les semaines qui ont précédé la recherche d’autres utilisateurs ayant activé l’historique de leurs positions sur Google. Ces données ont pour but « d’aider les clients à planifier leur venue dans votre établissement » peut-on lire dans le centre d’aide de Google My Business. Elles pourraient ainsi influencer la volonté ou les habitudes des clients qui souhaiteraient réserver dans votre restaurant et modifier leur choix de date ou d’heure de réservation en fonction de l’affluence affichée.

Des données à analyser pour mieux piloter son restaurant

Ces informations, couplées avec le taux d’occupation visible en temps réel (le nombre de réservations validées est une information disponible sur la plateforme Zenchef), peuvent également vous aider à mieux piloter votre restaurant. Vous pouvez ainsi identifier :

L’article Google informe les clients du temps d’attente dans votre restaurant est apparu en premier sur Le blog de Zenchef.

Source : https://blog.zenchef.fr/affluence-restaurant-google/