fans trafic - Trouver des clients pour votre restaurant

Fans Trafic regroupe l'information sur les méthodes marketing via les reseaux sociaux

Élection et restauration : ce qu’il fallait retenir du premier tour de la présidentielle 2017

lundi 24 avril 2017 à 15:53

Le premier tour de l’élection présidentielle 2017 aura été l’occasion pour certains chefs et restaurateurs de prendre la parole et pour d’autres d’animer leur établissement. 

Les restaurateurs incitent au vote

Un verre offert à Paris

Les restaurateurs parisiens comptaient bien recevoir des clients cherchant un endroit où se poser après avoir fait leur devoir de citoyen. Avec l’application BoldMy Little Paris a lancé L’Apéro des « A voté » avec un principe très simple. Dans une vingtaine d’établissements de la capitale, ceux qui se présentaient avec leur carte d’électeur tamponnée se voyaient offrir un verre. Parmi les participants, certains prennent leurs réservations avec Zenchef. La Brasserie d’Auteuil dans le 16e arrondissement, qui avait mis à l’honneur un Spritz ou un cocktail Green détox. Flora Danica dans le 8e arrondissement avait plutôt opté pour une bière danoise ou un jus pressé maison, pour s’enivrer (avec modération), célébrer ou oublier…

Apéro, vin ou café gratuit pour les votants à Villefranche-de-Lauragais

Jusqu’au 27 avril, Le Grand Régal offre l’apéritif, le vin ou le café pendant les services du soir ou du midi à ses clients qui auront fait leur devoir de citoyen. Une offre mise en place par Julien Barthe, le patron de 26 ans, qui a souhaité mobiliser ses concitoyens. L’initiative sera renouvelée au second tour. 

Guillaume Gomez fait de l’humour

Le chef des cuisines de l’Elysée, grand adepte des réseaux sociaux et en pleine promo pour son dernier livre « Le Carnet du Chef- Guillaume Gomez », est allé aux urnes pour choisir avec lequel des onze candidats il préférerait composer les prochains menus servis au Palais. Après le résultat Macron-Le Pen, le MOF n’a posté sur Twitter qu’une photo vide des cuisines. Un message à faire passer pour le second tour ?

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

La Rotonde à Paris accueille Macron et les siens

Hier soir, la brasserie La Rotonde à Paris est devenue le théâtre de la soirée électorale victorieuse du premier tour d’Emmanuel Macron. La belle table du quartier Montparnasse était la cible de toutes les caméras mais aussi de certains commentaires politiques qui ont vu en cette adresse un bis repetita de la soirée de Nicolas Sarkozy au Fouquet’s en 2007. Preuve que la notoriété d’un restaurant en dit long sur un candidat. La multiplicité des articles dans la presse du jour montre encore une fois l’intérêt pour les gestionnaire du restaurant de bien reputation-restaurant/">gérer leur e-réputation.

Un restaurant médiatisé mais peu digitalisé

On pourra cependant faire remarquer au candidat d’En Marche, qu’après avoir fait l’apologie de la French Tech et des nouvelles technologies alors qu’il était ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, il n’a pas choisi un restaurant dont la communication est très digitalisée : pas de module de réservation en ligne, aucune mise à jour du menu ou des événements à venir et une page Facebook inerte depuis 2014 !

Le chef étoilé Thierry Marx, ministre ?

Le média en ligne Food&Sens aurait vu l’info traîner ça et là sur les réseaux sociaux. L’égérie étoilée de JoyFood by Badoit avait en effet rencontrer Emmanuel Macron pour présenter ses écoles « Cuisines Mode d’Emplois » qui soutient la formation professionnelle des jeunes et moins jeunes en cuisine. De là, à voir le patron de la brigade du Mandarin Oriental intégrer un potentiel prochain, ce serait beaucoup spéculer.

Source : https://blog.zenchef.fr/election-et-restauration-ce-quil-fallait-retenir-du-premier-tour-de-la-presidentielle-2017/


10 conseils pour ne pas se laisser démoraliser par les mauvais commentaires

lundi 24 avril 2017 à 14:27

Apprenez à gérer les critiques négatives à votre encontre. La plupart du temps, elles ne vous concernent pas personnellement et visent plutôt la qualité du travail effectué dans le restaurant. Même lorsqu’elles vous concernent directement, cela ne veut pas pour autant dire que le message est juste. Suivez la dizaine de conseils présentés ci-dessous pour […]

Source : http://bookandpro.fr/10-conseils-pour-ne-pas-se-laisser-demoraliser-par-les-mauvais-commentaires.html


Comment conserver les étoiles de mon restaurant ?

vendredi 21 avril 2017 à 14:25

Prenez un petit instant, et imaginez-vous avoir fait tous les efforts nécessaires pour obtenir cette fameuse étoile que tant d’établissements convoitent, puis avoir quelques soucis, et perdre ce prestige de cette même étoile car un inspecteur est passé par là… C’est très décevant, et très frustrant, et certaines personnes, pourtant passionnées par leur entreprise et […]

Source : http://bookandpro.fr/comment-conserver-les-etoiles-de-son-restaurant.html


Restauration : comment faire pour satisfaire tous mes clients ?

vendredi 21 avril 2017 à 14:22

Le client paye un plat, et pense souvent que cela lui donne le droit d’avoir des exigences hors-norme, à tort. Certains membres de votre clientèle iront parfois jusqu’à émettre des demandes impossibles. Refusez poliment, et ils devraient vous laisser tranquille. S’ils souhaitent contacter votre supérieur, ne vous inquiétez pas trop : si la demande est injustifiée, […]

Source : http://bookandpro.fr/restauration-comment-faire-pour-satisfaire-tous-ses-clients.html


Jérémie Izarn, un client de Zenchef devenu gagnant de Top Chef

jeudi 20 avril 2017 à 12:16

Hier soir, Jérémie Izarn, client Zenchef depuis 2014, a gagné la finale de la saison 8 de l’émission Top Chef ! Le chef-restaurateur au béret revient sur cette victoire, ce qui va changer dans son établissement la Tour des Sens à Tencin (Isère) et son utilisation de Zenchef.

Après avoir été évincé de la brigade du MOF Philippe Etchebest, puis avoir rejoint celle de l’étoilé Michel Sarran, vous étiez l’outsider de cette finale. Cette victoire est donc une surprise ?

« Oui et non. J’ai donné mes tripes sur cette finale et Francky est un grand compétiteur. Mais un concours reste un concours, on est jugé à l’instant T. En tout cas cette finale était sans aucun doute un des moments les plus intenses. On retrouve les copains avec qui on travaille ensemble et on cuisine pendant dix heures d’affilée. Et puis c’était une petite revanche sur la décision de Philippe Etchebest. On a vécu des moments géniaux, quand il a fait ce choix, je l’ai compris et respecté mais cela m’a donné envie de le faire mentir. Cela fait partie des tournants qui m’ont aidé à me dépasser. »

Qu’est-ce qui était le plus dur pendant Top Chef ?

« L’épreuve des enfants ! J’avais choisi de cuisiner le poulpe et le retour des enfants était dur à entendre. Pas aussi dur qu’un critique culinaire, mais ils n’ont pas de filtre, pas d’analyse, donc c’est vraiment soit ils aiment, soit ils n’aiment pas. » 

Top Chef, c’est une émission de cuisine où on construit aussi sa notoriété. Comment gérez-vous votre image et celle de votre restaurant ?

« J’ai pris conscience de l’importance des réseaux sociaux à l’ouverture de mon restaurant (La Tour des Sens, à Tencin, ndlr). Comme je suis très porté sur l’humain,  je reste très attentif au retour des gens sur ce que je publie, que ce soit le menu, l’actualité relative à mon restaurant, les photos des plats. Je travaille sur les réseaux sociaux avec mon tonton, ce n’est pas toujours facile, mais on s’accroche. En débutant Top Chef, je me suis vite rendu compte qu’il ne fallait pas tout mélanger, entre la e-réputation de mon restaurant et l’image du candidat de l’émission de M6 et donc j’ai créé un profil dédié où j’étais très content de pouvoir lire les commentaires des gens et leurs encouragements. »

« Zenchef, c’est la facilité de gérer les réservations en ligne », Jérémy Izarn, client Zenchef et vainqueur de Top Chef

Qu’est-ce qui va changer dans votre restaurant après Top Chef ?

« Ce qui va changer, c’est ma cuisine. Top Chef m’a apporté une certaine liberté, cela m’a permis de me débrider par rapport aux axes culinaires pré-établis. Parfois, pendant l’émission, j’ai tenté certains coups de poker, sans code ou carcan et c’est là où je me suis fait le plus plaisir. »

Vous êtes client Zenchef depuis 2014. Qu’est-ce que cette solution vous apporte au quotidien dans votre restaurant ?

« Zenchef, c’est la facilité de gérer les réservations en ligne. Nous avons tous un smartphone qui nous donne la possibilité de gérer mille choses plus facilement. Quand on est à l’extérieur du restaurant, on peut gérer les réservations dans l’instant, sans remettre les choses à plus tard, c’est un outil génial pour gagner du temps. »

Qui gérait les réservations pendant l’émission ?

« Ma femme ainsi que tout l’administratif. Hier soir, pendant la finale, mon téléphone sonnait toutes les secondes pour me prévenir d’une nouvelle réservation. Là, j’en ai 450 à gérer, je me réserve une heure pour y répondre cet après-midi (rires). »

Source : https://blog.zenchef.fr/jeremie-izarn-un-client-de-zenchef-devenu-gagnant-de-top-chef/