fans trafic - Trouver des clients pour votre restaurant

Fans Trafic regroupe l'information sur les méthodes marketing via les reseaux sociaux

Zenchef offre 30 logiciels de réservation à des restaurants d’application

lundi 18 septembre 2017 à 17:51

Pour la deuxième année consécutive, la Bourse Zenchef veut équiper gratuitement et à vie les restaurants d’application de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. 30 dotations sont mise en jeu cette année.

Accompagner les restaurateurs pour développer leur affaire avec un logiciel facile d’utilisation et qui fait gagner du temps : c’est la mission que Zenchef s’est fixée depuis près de 7 ans et qu’elle réussit tous les jours auprès de 3000 restaurateurs. Afin de continuer dans cet accompagnement, la startup parisienne a décidé de donner accès gratuitement à son outil à des restaurants d’application.

5 restaurants d’application boursiers lors de l’année scolaire 2016-2017

Depuis deux ans, la Bourse Zenchef équipe les établissements gastronomiques des écoles et lycées hôteliers de France. De septembre 2016, 5 restaurants d’application peuvent déjà utiliser cet outil innovant :

Concrètement, ces établissements bénéficient aujourd’hui d’un site internet optimisé, d’un module de réservation en ligne, d’une plateforme de recueil et de gestion d’avis 100% vérifiés et de fidélisation clients grâce à l’envoi de newsletters.

Former les restaurateurs de demain

« Cette démarche a deux objectifs », souligne Xavier Zeitoun, le PDG de Zenchef. « D’abord, nous voulions former les restaurateurs de demain à utiliser le digital comme un levier de développement à leur affaire. Ensuite, il s’agit d’offrir une plateforme innovante d’apprentissage pour les professeurs et les élèves à l’heure où la formation dans les écoles hôtelières doit aussi être plus axée sur le numérique ! »

Pour participer, les responsables des lycées hôteliers doivent :

Source : https://blog.zenchef.fr/offre-logiciel-reservation-restaurant-ecole/


Les 10 médias et blogs à consulter si vous êtes restaurateur ou restauratrice

lundi 18 septembre 2017 à 12:04

Restaurateurs, vous êtes constamment à la recherche de conseils, de ressources, d’éclairage sur certains sujets. Et parfois, vous souhaitez simplement demeurer au fait de l’actualité du secteur. Épargnez-vous des heures de recherche à travers Google : nous avons réuni pour vous 9 pages web qui pourraient vous être fort utiles dans votre métier.

Les médias spécialisés

#1 Food&Sens

Pour ses équipes, Food&Sens est « un lien entre plusieurs univers, les passionnés de cuisine, les chefs, les amateurs de gastronomie, les chasseurs de tendances« . Destiné aux férus de gastronomie et de l’univers qui l’accompagne, ce blog by les Frères Pourcel, fratrie bien connue de Montpellier, est donc un trait d’union entre différents mondes et vous permettra de ne pas rater une miette de l’actualité des chefs.

Le + : sa rubrique Tendances & Curiosités

#2 Kiss My Chef

Tout comme Food&Sens, Kiss My Chef vous ouvre les portes des univers qui entourent la gastronomie. S’adressant aussi bien aux amateurs passionnés qu’aux professionnels, les instigatrices (dont l’une d’elle vient d’une famille de restaurateurs) de ce magazine d’informations dressent un panorama complet et pratique de la restauration en abordant une grande variété de sujets (découvertes des matières premières, ustensiles, matériel, arts de la table, sommellerie, artisanat de bouche, les formations, les distinctions, la foodtech…).

Le + : une rubrique consacrée aux livres et aux évènements à venir.

#3 FoodConnexion

Créé à Lyon en 2014, le média culinaire qu’est FoodConnexion s’inscrit dans une double démarche : celle d’aider les professionnels des métiers de bouche et de la restauration dans le développement de leur activité mais aussi celle de leur permettre d’échanger entre professionnels du secteur et experts dans le cadre d’une communauté.

Le + : une rubrique emploi dans laquelle vous pouvez publier vos offres d’emplois, gratuitement, pour faciliter votre recrutement.

#4 Le Chef

Les jeunes toques sont souvent biberonnés à ce magazine qui envoie sa newsletter tous les mercredis. Au programme, des informations sur le mercato en cuisine, les tendances en termes de produits et de vins, un focus sur les pâtissiers et les métiers de la salle. Le Chef est aussi connu pour ses événements comme la soirée qui récompense le meilleur des 100 chefs dans le monde, qui aura lieu pour la deuxième année consécutive au Chefs World Summit de Monaco. Petite précision qui a son importance : pour établir ce classement, les chefs se notent entre pairs !

Le + : l’organisation du Food Service DDay pour faire le point sur toutes les innovations foodtech indispensables aux restaurateurs, événement dont Zenchef était partenaire.

#5 Bruit de Table

Bruit de Table est également dédié à la gastronomie à destination des professionnels de la restauration. Il se distingue des médias ordinaires puisque c’est une chaîne en ligne dont le contenu se compose principalement de vidéos.

Le + : son format vidéo.

#6 L’Hôtellerie Restauration

Probablement un des médias les plus importants de votre domaine, ce journal des restaurants, hôtels, cafés vous permettra de suivre toutes les actualités du secteur, mais également de faire régulièrement le point sur des sujets juridiques, relatifs à l’hygiène, aux nouvelles technologies, à la gestion marketing de votre restaurant, grâce à l’intervention d’experts. Attention, pour consulter l’intégralité des articles, il vous faut être abonné.

Le + : une rubrique annonce qui couvre aussi bien les offres d’emplois que les achats/cessions de fonds de commerce,  concessions, location gérance…

#7 Atabula

Fondé en 2010 par un journaliste et ancien rédacteur pour le guide Michelin, Atabula s’est fixé comme mission « d’informer, de décrypter, d’identifier les nouvelles tendances et de susciter la curiosité sur tous les sujets » liés à l’alimentation et à la gastronomie en France et à l’étranger, tout en bousculant les codes et et en « réinventant un discours qui se veut libre, indépendant, pertinent et souvent exclusif ». Ce média en ligne s’est fait connaître pour ses nombreux dossier sur la violence en cuisine. À la rentrée 2017, Atabula a rendu l’accès payant à une parte de ses contenus.

Le + : la rubrique « décalé » et la rubrique « en images » qui vous offre de superbes plongées photographiques dans les cuisines de prestigieux restaurants.

Les blogs professionnels

#8 Nouveau service

Fervent militant pour élever le service au rang d’art,  le MOF maître d’hôtel Gil Galasso a pour ambition de faire évoluer le service en salle en se fondant sur une nouvelle approche qui repose sur « l’esthétisme, la sincérité, l’élégance, la gentillesse et les arts du spectacle ».

Le + : la rubrique e-learning et une chaîne YouTube.

#9 Une vie en cuisine

Conseils pour gérer ses réseaux sociaux ou encore pour bien choisir sa caisse, réflexions sur les pratiques appliquées dans le secteur de la restauration ou sur ses valeurs, focus sur les produits, idées de recettes, portraits de cuisiniers et gros plans sur cette profession… Le blog Une vie en cuisine s’adresse aussi bien aux restaurateurs qu’à leurs équipes en cuisines.

Le + :  les articles sur le métier de cuisinier écrits par un vrai chef.

Les pages Facebook

#10 Toqués de restauration

C’est sur Facebook que vous retrouverez cette page riche d’idées, d’échanges, de coups de gueules, de témoignages, mais aussi d’articles, parfois instructifs, parfois insolites et humoristiques. Bref, pas étonnant qu’elle compte près de 40 000 fans !

Le + : la possibilité pour les internautes de s’exprimer et de partager leur expérience ou leur opinion.

Source : https://blog.zenchef.fr/media-blog-restauration/


2 nouveautés du nouvel iPhone qui pourraient profiter aux restaurateurs

jeudi 14 septembre 2017 à 09:22

Apple a présenté ce mardi 12 septembre 2 nouveaux modèles de l’iPhone, le produit le plus populaire de la marque californienne qui vient de fêter ses 10 ans.

Présenté comme marketing-pour-votre-restaurant/">le smartphone qui va guider les innovations des 10 prochaines années en matière de mobilité, deux innovations qui vont avoir un impact non négligeable sur les restaurants ne nous ont pas échappées.

1# Les chargeurs sans fil intégrés aux tables

L’une des applications mises en avant dans la présentation de la nouvelle technologie de rechargement de batterie sans fil « Qi » est l’intégration de chargeurs directement dans les tables de restaurants. Les clients pourront bientôt simplement poser leurs téléphones sur la table au restaurant pour en lancer le rechargement.

Offrir un service supplémentaire au consommateur

Une petite révolution qui pourrait bien rendre service aux consommateurs toujours à court de batterie mais qui obligerait également les restaurateurs à investir dans ce type de mobilier dont nous ignorons encore les gammes de prix.

Les détracteurs d’Apple diront que cette technologie existe sur les smartphones Androïd depuis longtemps mais comme souvent, ce type d’innovations sont démocratisées une fois présentes dans l’iPhone.

Le paiement par reconnaissance faciale

La firme californienne a également présenté sa nouvelle technologie FaceID de reconnaissance faciale qui permettra dans un de déverrouiller son iPhone simplement en le regardant. Celle-ci sera prochainement également utilisée pour valider des paiements via le système de paiement Appel Pay lancé avec succès dans de nombreux pays.

Une addition en direct sur son smartphone

Les utilisateurs d’iPhone pourraient donc voir s’afficher leur addition au restaurant directement sur leur téléphone et la payer en un simple regard, faisant gagner un temps précieux aux restaurateurs lors de l’encaissement de leurs clients.

La sortie du nouvel iPhone pourrait donc bien profiter aux restaurateurs et à leurs clients. Nous ne manquerons pas de partager ici comment les restaurants s’approprient ces innovations dans les prochains mois.

Source : https://blog.zenchef.fr/nouveaute-iphone-restauration/


Copyright : comment utiliser des images sur les blogs et réseaux sociaux

mercredi 13 septembre 2017 à 16:31

Vous êtes un professionnel du web, gérant de site internet ou entrepreneur ?

Alors, vous avez tous besoin de partager des images, vidéos ou photos, à un moment ou à un autre, n’est-ce pas ?

Que vous communiquiez sur les réseaux sociaux, à travers des plaquettes commerciales ou depuis votre site web, vous devez respecter certaines règles d’utilisation et de partage en matière d’images.

La règle principale est bien sûr, la notion de propriété de l’auteur de l’image en question.

 

 

Source : Freepik @StarLine

Si de nombreux artistes créent des visuels et mettent en ligne leurs clichés, d’autres personnes, en revanche, les utilisent pour agrémenter différents supports. Certains médias peuvent être gratuits et libres de droits quand d’autres nécessitent d’être payés et mentionnés pour vous éviter d’être dans l’illégalité ou le plagiat au regard de la loi.

Mais à l’heure des réseaux sociaux, détournements et autres partages par milliers, qu’en est-il du copyright ? Et quels réflexes adopter pour l’utilisation et le partage d’un cliché trouvé sur la toile ?  C’est ce que nous allons essayer d’éclaircir à travers cet article…

Qu’est-ce qu’un copyright ?

Un copyright signifie qu’une oeuvre originale est protégée par un « droit d’auteur ». Le copyright représenté par un © est là pour mentionner la propriété du visuel et limiter la copie non autorisée de l’oeuvre.

Sur le web, il est souvent difficile de savoir d’où vient le média original et quel réflexe adopter en cas d’utilisation de visuel sur vos supports. Généralement, l’internaute lambda a tendance à croire que les données publiées sur Internet sont sa propriété… Il se trompe, évidemment.

« L’auteur jouit du droit de respect de son nom, de sa qualité et de son oeuvre. » – Code de la propriété intellectuelle

Glaner des images sur Google pour les publier ensuite sur votre blog (et donc vous les approprier) ne vous est pas autorisé pour la simple et bonne raison que ces images ne vous appartiennent pas. Leur propriétaire est celui qui a pris la photo ou créé le visuel et il ne souhaite peut-être pas qu’il soit réutilisé. Alors, comment faire pour bien faire ? Pour ne pas vous triturer le cerveau à chaque cliché trouvé sur la toile, nous vous suggérons quelques bonnes habitudes à prendre pour vous éviter de mauvaises surprises.

Que faire avant d’utiliser une image sur le web ?

Demandez l’autorisation à l’auteur d’utiliser son visuel

Avant d’illustrer vos contenus web et vos médias sociaux avec des visuels trouvés sur le web, demander l’autorisation aux propriétaires d’utiliser l’image est essentiel si ce n’est obligatoire. Le graphiste, photographe ou illustrateur a travaillé et sûrement passé de longues heures à fournir un travail impeccable : rendre à César ce qui est à César est la moindre des choses.

Alors si vous avez la chance de trouver une adresse mail ou le moindre contact lié à l’oeuvre que vous souhaitez utiliser, pensez à lui demander l’autorisation pour utiliser son travail ! Dans la plupart des cas, l’auteur accepte avec plaisir et vous remercie de lui avoir demandé l’autorisation.

Utilisez des images libres de droits

De nombreux sites web proposent des images libres de droits pour illustrer vos contenus et, à ce titre, vous facilitent grandement la tâche. Qu’ils soient payants comme Fotolia, Shutterstock ou Getty images ou gratuits tels que Pexels, Unsplash ou Foter, ces sites publient en ligne des visuels professionnels et de haute qualité. Ces photographies sont utilisables sur l’ensemble de vos supports web ainsi qu’à des fins commerciales pour la plupart.

Photo @Ethan Robertson via Unsplash

 

Vous souhaitez une alternative à ces banques d’images ? Intéressez-vous au domaine public ! Les images issues du domaine public, c’est-à-dire, l’ensemble des oeuvres qui n’entrent pas ou plus dans le cadre de la loi, vous permettent également un accès libre de partage et diffusion. Notez cependant que le droit à l’image (mention du nom de la personne physique sur une photo, par exemple) doit toujours être respecté, même en cas d’oeuvre « tombée dans le domaine public ».

Mentionnez toujours vos sources

Image, infographie, citation… le partage des sources à vos lecteurs est essentiel pour rendre votre contenu transparent et facile d’accès. Même si vous diffusez des visuels issus de banques d’images libres de droits, il est toujours préférable de mentionner les auteurs de l’image originale. En effet, mentionner l’origine de l’image devrait être systématique. Mentionner vos sources a plusieurs objectifs et intérêts pour votre activité comme pour vos abonnés :

Utilisez et respectez les licences creative commons

Pour le partage et la diffusion d’oeuvres, notamment sur le web, différentes licences existent sous le nom de « creative commons ». Ces licences ont été créées dans un but de partage pour tous en minimisant au maximum, les restrictions et interdictions d’utilisation. Plusieurs types de licences existent avec différents de degrés d’autorisation et d’utilisation par l’internaute.

Sources : Wikipedia @Creativecommons


Les conditions d’utilisation sont choisies par l’auteur lui-même avant la mise en ligne de son oeuvre. C’est donc lui qui décide en amont si vous pouvez utiliser sa création
de manière commerciale ou non, effectuer certaines reproductions, modifications. Dans certains rares cas, l’auteur peut se révéler être un bon samaritain et peut jusqu’à abandonner complètement ses droits de création.

Et vous, que faites-vous lorsque vous utilisez sur vos propres supports, des visuels qui ne vous appartiennent pas ? 🙄

Cet article Copyright : comment utiliser des images sur les blogs et réseaux sociaux est apparu en premier sur Social Media Pro.

Source : http://feedproxy.google.com/~r/socialmediaprofr/~3/6o-cw2eb6mi/


Zenchef partenaire de Chefs Solidaires

mercredi 13 septembre 2017 à 15:50

Zenchef continue de s’engager auprès des restaurateurs. Cette année, la startup spécialiste de la communication et de la réservation pour les restaurants, propose d’équiper gratuitement pendant deux mois tous les établissements qui s’engagent pour Chefs Solidaires, d’un module de réservation en ligne et sans commissions.

Une mobilisation du 2 au 8 octobre contre le sida

Initiée en 2009 par Line Renaud, vice-présidente de Sidaction, l’opération est l’occasion pour tous les professionnels des métiers de bouche de participer à leur manière pour la lutte contre le sida. Chaque restaurateur peut mettre en place l’action de son choix dans son établissement et une partie des bénéfices sera reversée en don.

 Plusieurs clients Zenchef déjà Chefs solidaires

Pour Xavier Zeitoun, PDG et co-fondateur de Zenchef, cette nouvelle action solidaire va permettre aux restaurateurs d’augmenter leur nombre de réservations tout en contribuant à aider une noble cause. D’ailleurs, plusieurs utilisateurs de la platefome Zenchef ont déjà participé à cette action solidaire comme Le Mama Lova à Paris ou Le Romain d’Étretat

Générer plus de réservations pour un plus grand don

Benoît Audou, le gérant de La Ronde des Sens à Sedan et client de Zenchef est engagé depuis 3 ans dans l’opération Chefs Solidaires. Le 6 octobre prochain, il reversera 10% de ses bénéfices à l’association. “Ce n’est pas grand chose, mais cela peut apporter beaucoup. Alors, on invite les gens à réserver via notre module Zenchef sur Internet et à venir au restaurant ce jour-là. On a choisi le vendredi car on a plus de monde et les recettes seront plus intéressantes afin de faire le plus gros don possible à Sidaction.”

Pour participer :

Pour être partenaire de Chefs Solidaires, les restaurateurs peuvent s’inscrire sur : http://chefssolidaires.sidaction.org/je-participe/

Pour bénéficier des deux mois gratuits à Zenchef, les restaurateurs doivent:

Participer à l’action Chefs Solidaires

– S’inscrire sur http://bit.ly/2f1LjgW

Souscrire à un nouvel abonnement Zenchef

Source : https://blog.zenchef.fr/zenchef-chefs-solidaires-gastronomie/